Partagez | 
 

 Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 29/08/2017

Message#Sujet: Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire   Mer 30 Aoû - 0:41

Les bons comptes font les bons amis
La pauvreté n'ôte de noblesse à personne, la richesse oui.
Aymeric soupirait en regardant le bâtiment qui se dressait face à lui. Le Café Musain, il ne connaissait pas s’endroit plus… Ennuyeux. L’endroit ne payait pas de mine et n’était, au final, qu’un café avec tout ce que cela impliquait. Il ne comprenait vraiment pas ce que Grantaire pouvait trouver de s’y intéressant à ce lieu pour y passer son temps. Aymeric, lui, avait une nette préférence pour les tavernes, bien plus animées à son goût.

Mais en cet après-midi, ses pas l’avaient mené au Café Musain où il avait toutes les chances de pouvoir trouver celui qu’il cherchait.

Quand il franchit la porte, il sentit d’office plusieurs regards se poser sur lui. Ce n’était pas la première fois qu’il venait mais on lui avait vite fait comprendre que les nobles n’étaient pas les bienvenus parmi les plus grands habitués. Aymeric n’en n’avait cure et avait déjà répliqué que dans les rues de Paris, il était auteur, qu’il signait ses pièces au nom d’Aymeric Roselin et non au nom du Comte Aymeric Roselin. Pour dire vrai, si cela en tenait qu’à lui et s’il pouvait garder la richesse malgré tout, il aurait déjà abandonné ce titre.

Ainsi donc, il entra sans se soucier de certains regards mauvais. Une minorité au final, la plus grande partie se contentant de l’ignorer. Il repéra bien vite celui qui était la raison de sa venue ici et il se dirigea directement sur lui avant de s’asseoir sans autre cérémonie directement sur sa table, jambes croisées. Sans un mot, il sortit une pièce de sa bourse et la fit retomber non loin du verre de Grantaire.

Tu as gagné ton pari, la belle brune de hier soir était en vérité bel et bien… un beau brun. Voilà qui expliquait son prix aussi bas.  Pourtant tu peux me croire, il valait largement le tarif de ses consœurs… Rappelle-moi donc de ne plus parier contre toi, cela commence à me coûter bien trop cher et à me rapporter bien trop peu.

La serveuse approchait au même moment et Aymeric l’observa de haut en bas sans s’en cacher avant de lui adresser un sourire.

Apporte-moi donc un verre de vin. Et un second tour pour mon ami ici présent.

Suite à quoi, il se tourna à nouveau vers Grantaire.

Malgré la soirée de hier, je ne comprends toujours pas ta passion pour cet endroit. Cet endroit je dirais manque… De bons musiciens !




Dernière édition par Aymeric Roselin le Sam 27 Jan - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire   Lun 16 Oct - 14:45

Les bons comptes font les bons amis.
C’était assez habituel que Grantaire se trouve au café Musain, que ça soit pour des réunions des Amis de l’ABC ou non. Le jeune homme devait bien avouer qu’il appréciait cet endroit, quand bien même il y avait sans douter d’autre lieux où le vin était meilleur. Mais Grantaire trouvait son compte, en vin, et en argent qu’il dépensait ici. Dans tous les cas, il s’y rendait suffisamment pour avoir ses habitudes à présent de toute façon. Il connaissait les personnes qui y travaillait – notamment la jeune Louison – il connaissait ceux qui le fréquentaient et il appréciait donc. Dans tous les cas, le jeune homme y passait beaucoup de temps à cause des réunions pour la future révolution. Il s’y trouvait donc, encore une fois, un verre de vin devant lui parce qu’il n’avait pas l’intention de se retenir de boire. Le jeune homme avait passé une nuit presque blanche, auprès d’une conquête, ce qui ne l’empêchait pas de boire encore et encore. En même temps, il y avait plus de moment où il était saoul que sobre dans une journée.

Pour le moment, il était seul, mais Grantaire savait que le soir-même, il allait y avoir une réunion avec Enjolras, Pontmercy et les autres membres de ce groupe merveilleux. Il avait donc décidé de rester là toute la journée, en attendant de voir le monde arriver. Autant dire qu’il allait donc encore être dans les premiers arrivés et que ça ne le dérangeait guère. Bien au contraire. Il aimait bien prouver qu’il était bel et bien là, qu’il participait à toutes ces réunions, même s’il considérait vraiment qu’ils perdaient leur temps. Cependant, Grantaire n’allait pas rester seul comme il le pensait. Il vit le Roselin s’approcher de lui, un sourire vint s’afficher directement sur son visage. Grantaire savait que certaines personnes qui côtoyait ce café ne l’appréciait pas parce qu’il venait d’un milieu noble, mais en même temps, ça ne serait pas le premier à abandonner le «confort» d’une noblesse pour une vie plus bohème. L’homme posa alors une pièce près de son verre de vin, que Grantaire ne tarda pas à prendre directement pour la mettre dans sa poche.

« Je t’avais prévenu, tu ne m’écoutes jamais. » Dit-il alors pour revenir sur le fait que l’homme avait perdu son pari et que la belle brune qu’il avait trouvé hier, n’était autre qu’un homme. Mais visiblement, cela ne l’avait pas empêché de passer quand même un bon moment. Tant mieux pour lui, il n’allait pas le lui reprocher. Aymeric commanda donc du vin et en profita aussi pour lui payer un verre de vin. « Il n’y a pas à dire, j’adore t’avoir pour ami. » En même temps, Grantaire ne pouvait que aimer les personnes qui lui payait un verre. « C’est parce que tu ne sais pas voir la vraie valeur des choses. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 29/08/2017

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire   Sam 27 Jan - 18:09

Les bons comptes font les bons amis
La pauvreté n'ôte de noblesse à personne, la richesse oui.
Aymeric eut un sourire amusé quand Grantaire lui rappela qu’il l’avait pourtant prévenu la veille au soir mais qu’il ne l’avait pas écouté. Quoi de plus étonnant ? Y avait-il seulement une personne qu’Aymeric aille déjà vraiment écouté dans sa vie ? En fait, à y réfléchir, oui il y en avait bien une et une seule jusqu’à présent et il ne se trouvait certainement pas en ce moment même dans ce café avec lui.

Si je suivais tous les conseils que l’on me donnait, ma vie serait d’un ennemi plus que mortel ! Qu’est donc un auteur qui n’a rien expérimenté si ce n’est un moralisateur soporifique ?

Les verres de vin était arrivé et Aymeric bu une gorgée du sien avant même de prendre la peine de trinquer. Il avait connu des vins meilleurs, très nettement meilleur même, mais pour le moment même de la piquette lui aurait suffi.

Un auteur que j’admire énormément et contemporain au Maître Shakespeare a écrit ces mots un jour. Son destin démoniaque incite le sage à admirer de loin les choses illégales, dont le mystère pousse les esprits hardis à s'aventurer plus que le ciel ne le permet. J’avais 14 ans lorsque j’ai lu cette pièce et c’est ce jour-là que j’ai compris comment je voulais mener ma vie.

Autrement dit, aux yeux de son entourage, la mener absolument n’importe comment, guidé par le péché. Il avait rit lorsque ses parents lui avaient fait cette remarque la première fois quand ils avaient réellement comprit quel genre d’existence menait leur fils. Après tout, n’était-ce justement pas là le propos de fond de La Tragique Histoire du docteur Faust ? Vendre son âme au Diable pour atteindre la Grandeur et finalement se perdre dans le déraisonnable et la décadence ?

Ainsi donc je ne saurais pas voir la vraie valeur des choses ? Peut-être… Peut-être est-ce que je cherche quelque chose au-delà de ces valeurs…

Aymeric bu une nouvelle gorgée avant de rire soudainement.

Ne l’as-tu donc pas encore compris ? Je suis un éternel insatisfait ! Je suis frustré de mes propres frustrations ! Mais peu importe, nous ne sommes pas ici pour philosopher, si ? Parlons plutôt de cette nuit ! Es-tu rentré accompagné toi aussi ? Par cette jolie serveuse gironde peut-être ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire   Ven 23 Mar - 14:16

Les bons comptes font les bons amis.
Aymeric n’avait visiblement pas l’intention de de suivre les conseils de tout le monde, encore moins le sien. Soit, Grantaire n’allait pas le lui reprocher, il faisait bien ce qu’il voulait. Et s’ils pouvaient faire un bon nombre de pari avec le noble, tout en gagnant à chaque fois tant qu’à faire, ce n’était pas plus mal. Cette petite pièce que son camarade venait de lui donner, ça allait quand même lui permettre de se payer un peu de vin. Et clairement, ça c’était une très bonne chose. En tout cas, pour l’heure, son ami ne manqua pas de lui expliquer sa vision de la vie. Il avait le sentiment d’avoir déjà entendu ça, mais Grantaire l’écouta quand même attentivement, après tout ça valait bien ce verre de vin qui se trouvait devant lui de nouveau. Il ne manqua pas de boire d’ailleurs une longue gorgée, en profitant pleinement du goût du vin coulant dans sa gorge. Bon, il savait que ce n’était pas le meilleur des vins, mais le jeune homme appréciait quand même de le boire. Ça ne faisait pas de mal par où ça passait.

En tout cas, Aymeric affirma qu’il ne savait pas la vraie valeur des choses en effet, ou plutôt qu’il attendait bien plus. Pour la simple et bonne raison qu’il était un éternelle insatisfait. Grantaire s’amusait des propos de son interlocuteur, de le voir à ce point philosopher, de l’entendre parler autant. En tout cas, son interlocuteur décréta qu’ils n’étaient pas là pour philosopher, avant de le questionner un peu sur la soirée qu’il avait passé la veille, après qu’ils se soient quittés justement et que Aymeric avait décidé de s’en aller avec sa « conquête ».

« Qui ça, Louison ? » Demanda-t-il quand son ami le questionna sur le fait d’être rentré en compagnie de la serveuse. « Non, pas du tout. » Ajouta-t-il en riant, parce que non, effectivement, il n’était pas rentré avec Louison et qu’il n’avait pas l’intention de le faire. La petite Louison, il l’aimait bien, mais ce n’était pas du tout le genre de chose qu’il envisageait avec elle. Bien au contraire. Même s’il ne se rendait pas compte que la jeune femme avait bien plus d’attirance pour lui qu’il n’envisageait. « Je ne suis pas rentré chez moi cette nuit, j’ai accompagné une charmante jeune femme chez elle. » Reprit-il alors, dans le but de pouvoir expliquer un peu à son ami la soirée qu’il avait passé. « Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. » Et ça voulait quand même tout dire. « Elle s’appelle Mathilde. » Dit-il, avant d’hésiter une seconde. « Ou Gertrude. » Nouvelle pause. « Bon, je ne me souviens plus, mais c’était une très belle nuit. »

Au final, il n’avait pas besoin de s’en rappeler du prénom de la jeune femme, elle n’allait sans doute jamais recroiser sa route. Et si c’était le cas, elle ne serait qu’une parmi tant d’autre.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 29/08/2017

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire   Lun 4 Juin - 9:48

Les bons comptes font les bons amis
La pauvreté n'ôte de noblesse à personne, la richesse oui.
Aymeric n’était pas sûr que Grantaire aille tout suivit de la tirade qu’il lui avait servi mais dans le fond, cela lui importait peu. Aymeric faisait partie de ses gens qui aimait s’entendre parler et qui aimait exposer ses propres visions du monde, de la philosophie, de la religion ou autre devant un auditoire qui buvait ses paroles mais il savait aussi que ce n’était pas dans ce café, au matin, et devant Grantaire qu’il ferait le plus d’effet. Peu importait dans le fond, cela ne l’empêchait pas d’apprécier la compagnie de son ami en buvant ce vin de bas prix prisé par les habitués du quartier.

C’est pourquoi il fit de lui-même redévier la conversation sur ce sujet plus léger. Enfin du moins, à ses yeux. Ainsi donc la jeune et adorable petite serveuse avait pour nom Louison. C’était mignon. Dans son monde, jamais une famille n’aurait appelé sa fille ainsi, c’était le genre de prénom populaire dont ils se passaient et auxquels ils préféraient quelque chose de plus long et plus guindé, tel que Marie-Louise. Quoi qu’il en soit, Louison était un prénom qui collait bien à son souvenir de la jeune fille qui les avaient servis toute la soirée. Une demoiselle attachante qui dégageait encore cette aura de l’enfance bien qu’Aymeric n’avait aucune idée de l’âge qu’elle pouvait bien avoir.

En apprenant que Grantaire n’était pas non plus rentré seul, Aymeric lui accorda sa plus totale concentration. Il était rentré avec une charmante compagne. Voilà qui était intéressant même si un peu banal finalement. Mais Aymeric ne pouvait pas lui en vouloir, tout le monde n’appréciait pas forcément de se retrouver au lit avec un travesti, comme lui. Ce qui à ses yeux était dommage. La vie était faite pour tout essayer non ? Comment pouvoir mourir sereinement mais, au moment du dernier soupire, il restait encore tant de chose à expérimenter ?

J’espère pour toi que c’était Mathilde et non pas Gertrude !
, s’esclaffa-t-il à l’aveu de son compagnon. Mathilde fait penser à une jolie demoiselle aux belles boucles et à la poitrine avantageuse alors que Gertrude… Fait penser à la grand-mère de la demoiselle ! Mais après, je suis la personne la plus mal placée pour juger les goûts de chacun, ajoutait-il en riant. Quoi qu’il en soit, je devrais peut-être me méfier, dit-il en faisant semblant de reprendre son sérieux. Deviendrais-tu un concurrent dans ma course aux péchés ? Ne pas se rappeler du prénom de celle qui a fait grincer ton lit est l’exemple même du péché de luxure dans toute sa splendeur. Le prêtre de mon église aurait aaaaadoré entendre ta confession ! Quoi qu’il aurait sans doute préféré que tu lui parle d’un Matthias et non d’une Mathilde pour étoffer ses fantasmes.

Malgré les années, Aymeric gardait une énorme rancune contre le prêtre en question et contre l’église de manière générale d’ailleurs et son ton se faisait toujours un peu plus acerbe dès qu’il abordait le sujet. Heureusement, hormis les soirs où le vin avait coulé trop à flot et que la fumée d’opium emplissait l’air, il oubliait bien vite pour retrouver sa jovialité, comme en cet instant.

Mais c’était une très belle nuit ! Tu parle comme si tu venais de réussir à déflorer ta fiancée à quelques semaines du mariage alors que tu ne te souviens même pas du prénom de cette fille. Tu ferais sensation parmi les romantiques !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons comptes font les bons amis feat. Grantaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bons comptes font les bons amis.
» Les bons comptes font les bons voisins... [Livre II - Terminé]
» Les bons comptes font les bons amis! [terminé]
» Les bons comptes font les bons amis [Octavie Serge / Zack Evans]
» Les bons comptes, font les bons amis... | Tensai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les beaux quartiers :: Quartier latin :: Le café Musain-