Partagez | 
 

 Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 862
Date d'inscription : 13/02/2015

Message#Sujet: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   Lun 11 Sep - 9:47

Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines.
Comme à son habitude, Esmeralda avait quitté la cour des miracles dans le but de se rendre dans les rues de Paris, assez tôt. Parce qu’elle avait l’intention de passer la journée à danser afin de gagner quelques sous. Sans réellement se préoccuper de ce qui se tramait déjà dans les rues de la capitale. Oh, elle avait entendu parler d’un certain général qui était mort, sans pour autant retenir son nom. Ce n’était pas réellement le genre de chose qui la préoccupait. À moins qu’on prononce le nom de Phoebus quand on parlait d’un membre de l’armée, cela ne l’intéressait en aucun cas. Ce général était donc mort et cela avait fait beaucoup parler apparemment, sans que Esmeralda ne sache réellement pourquoi. Ni qu’elle se rende compte de ce qui était en train de se préparer dans l’ombre. Elle avait entendu parler de cette mort la veille, quand elle dansait. Elle ne savait pas que d’ici deux jours, l’enterrement de cet homme allait avoir lieu. Et qu’à ce moment-là, les rues de Paris allaient se transformer. Pendant peu de temps, certes, mais elles allaient quand même se transformer. Pour le moment, tout était calme, parce que ce n’était pas encore le jour de l’enterrement et que les révolutionnaires n’étaient pas encore en marchent.

Les rues étaient donc calmes. Et en même temps, il était encore assez tôt pour qu’on n’y trouve pas non plus énormément de monde. Même si la ville commençait doucement à se réveiller, que les odeurs de bon pain frais se répandaient dans les rues. Esmeralda marchait pieds nus comme d’habitude, en compagnie de Djali comme d’habitude également. Elle avait décidé de se rendre vers le parvis de Notre Dame, afin de danser un peu et récupérer de l’argent. Elle s’était dit quand s’y rendant quand les personnes traversaient le parvis pour commencer leurs journées, ça pouvait être fructueux. Parce qu’ils n’avaient pas encore eu le temps de dépenser les sous de leurs bourses, pas même à l’église puisque les offices n’avaient pas encore eu lieu. Alors elle s’y rendit et elle attendit qu’il y ait suffisamment de monde pour se mettre au travail. Et elle le fit.

Ce fut accompagné de son tambourin et surtout de sa chèvre qu’elle commença à danser au milieu de la foule, provoquant un petit attroupement. Ce n’était pas encore grand-chose, mais c’était déjà ça. En tout cas, ça aurait le don de lui rapporter un peu de sou en tout cas. À moins que la police ne vienne briser ses attentes. Ce qu’elle ne pensait pas. Non pas que les forces de l’ordre aient décidé soudainement de laisser les personnes comme elle tranquilles, bien au contraire, c’était simplement à ses yeux trop tôt encore. Mais elle se trompait peut-être, on ne pouvait pas dire qu’Esmeralda avait la science infuse. En tout cas, pour le moment, elle se contentait simplement de danser sur le parvis de Notre Dame, sans se préoccuper encore d’éventuel membre des forces de l’ordre. Elle se contentait simplement de danser, en pensant à Phoebus comme d’habitude.
Code by Gwenn


_________________
Je sens l'amour qui s'éveille au fond de moi, plus fort que moi. Il est beau comme le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 29/08/2017

Message#Sujet: Re: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   Mer 18 Oct - 20:19

Aymeric Roselin a écrit:
Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines
“Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot.”
Le petit matin était frais et les faibles rayons du soleil commençaient à se montrer timidement sur la Seine alors qu’Aymeric quittait la taverne où il avait passé la soirée. Rectification, vu l’heure matinale, où il avait passé la nuit.

Le soleil avait beau être encore faible, la luminosité lui fit mal au yeux un instant et avec un léger grognement, Aymeric les protégea de sa main le temps de s’accoutumer après la pénombre de la salle en sous-sol qu’il venait de quitter.

L’esprit encore dans le floue de l’alcool et des vapeurs d’opium, Aymeric se mit à avancer un peu au hasard le temps de retrouver ses esprits. Il avait dormit un moment. I en était certain vu qu’il s’était réveillé dans un fauteuil de la salle, entouré de plusieurs autres personnes, un homme plus âgé que lui collé à son corps encore habillé. À priori, il y avait eu au final plus d’alcool que de réelle débauche dans sa nuit passée.

Il réalisa que ses pas l’avaient mené jusqu’à Notre-Dame quand les cloches se firent entendre. Très près, bien trop près à son goût. Ils pouvaient les entendre résonner dans son crâne et à chaque heure marquée, revenait un souvenir désagréable. La sacristie, l’homme en soutane… Aymeric ne voulait pas s’en rappeler plus et secoua la tête pour chasser les souvenirs.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, se fut un tout autre spectacles que ses pénibles souvenirs qui se dressait devant lui. Une jeune femme, une jeune fille même plutôt, d’une grande beauté exécutait une danse des plus hypnotisante sur le parvis. Aymeric en oublia même instantanément sa gueule de bois alors qu’il ne pouvait s’empêcher de l’admirer.

Mais le spectacle enchanteur risquait bien d’être interrompu plus vite que prévu car, derrière la Belle, Aymeric pouvait d’ores et déjà voir la Garde se rapprocher. Les deux hommes ne semblaient pas presser, conversant entre eux en riant, mais il était clair que leur destination était la gitane.

Dans un soupir, Aymeric se rapprocha alors de la fille et lui adressa son plus beau sourire.

J’ai bien peur qu’il ne te faille couper court à ta représentation, lui dit-il tout en indiquant d’un geste du menton les deux gardes qui les observaient à présent. Ceci dit, je ne serais pas contre une représentation privée de tes… Nombreux talents. Contre rémunération, cela va de soi, ajouta-t-il avec un air entendu. Après tout, la grande partie des bohémiennes acceptaient ce genre d’offre sans rechigner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 862
Date d'inscription : 13/02/2015

Message#Sujet: Re: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   Mar 12 Déc - 10:55

Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines.
Esmeralda continuait de danser, complètement perdue dans son esprit, profitant simplement de l’air, de la danse tout juste. C’était simple, quand la gitane dansait, elle laissait son esprit complètement divaguer, rêvant à tout et rien… rêvant surtout de son beau soleil. Même si cela faisait un moment qu’elle ne l’avait pas vu. C’était sans doute pour cela qu’elle était à ce point perdue dans ses pensées, sans se rendre compte qu’il y avait des gardes qui approchait du parvis de Notre Dame (et il devait y avoir d’autres personnes qui l’observaient sans qu’elle ne s’en rende compte, des personnes qui avaient encore des intentions pires que la garde). Elle était perdue dans ses pensées, jusqu’à ce qu’un homme s’approche d’elle.

Esmeralda n’avait pas l’habitude qu’on s’approche d’elle quand elle était en train de danser. Le plus important, c’était que les hommes et femme l’observent et qu’ils lui donnent quelques pièces. Ce qui ne serait pas un souci en soit, bien au contraire, elle voulait le plus de pièce possible. Des pièces que Djali s’efforçait de récupérer du mieux possible. Mais l’homme s’était approché d’elle et lui affirma qu’elle allait devoir couper court à sa représentation. Esmeralda s’était arrêtée net en voyant l’inconnu venir à ses côtés, et elle tourna son regard vers l’endroit où l’homme fit un signe du menton. Elle vit des gardes, qui étaient en train de s’approcher. Ils n’étaient pas bien rapides, mais ils étaient bel et bien sur le chemin, ils s’approchaient d’elle. Autant dire que Esmeralda n’avait pas envie de se faire avoir encore une fois. Elle allait donc devoir arrêter et s’éloigner. Ce qu’elle aurait fait si le jeune homme n’avait pas repris la parole en lui disant qu’il ne serait pas contre une petite représentation personnelle, privée, contre une rémunération.

« Vous me prenez pour qui ? »

Demanda-t-elle alors, ne cachant rien du fait qu’elle était choquée par les propos de l’inconnu. Elle savait bien de quoi il parlait, elle comprenait ce qu’il sous-entendait, mais la jeune femme ne supportait pas ce genre d’illusion. Parce qu’elle n’était pas ce genre de femme. Esmeralda savait bien que certaines gitanes, certaines personnes qu’elle fréquentait, faisaient ça… mais elle, elle ne devait pas le faire. Elle ne devait pas, elle ne voulait pas, dans tous les cas, elle ne le ferait pas et elle n’appréciait pas du tout la manière dont cet homme lui parlait. Quand bien même, elle ne pouvait que le remercier de l’avoir prévenu pour les gardes – même si elle n’était pas sortie d’affaire pour autant – ça ne suffisait pas.
Code by Gwenn

_________________
Je sens l'amour qui s'éveille au fond de moi, plus fort que moi. Il est beau comme le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 29/08/2017

Message#Sujet: Re: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   Mar 20 Mar - 17:46

Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines
“Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot.”
Aymeric ne comprenait pas vraiment cette décision d’arrêter les gitans, surtout ceux en pleine représentation artistique. Ils ne faisaient rien de mal en fin de compte, hormis animer un peu plus les rues de la ville. Et puis, l’art restait de l’art, peu importe sa forme, et la prestation de la bohémienne était très clairement de l’art ! De quel droit pouvait-on s’opposer à l’art ? C’était indignant ! Mais ce n’était clairement pas avec ces gardes qu’il allait pouvoir débattre de la question. Le fils Roselin s’avait d’expérience que généralement, ils se contentaient d’effectuer les ordres sans même prendre la peine de réfléchir, à supposer qu’ils en soient même capables.

La réponse de la jeune fille le surprit et il l’observa de haut en bas, la détaillant sans s’en cacher.

Pour quelqu’un que tu n’es pas, visiblement. C’est tout à ton honneur cela dit Danseuse. Dommage pour moi hélas, mais tout à ton honneur.

Réellement dommage même car il se dégageait d’elle une beauté exotique absolument exquise. A n’en point douter, il n’y avait pas que sa danse qui faisait tourner la tête des hommes.

Mais je doute que cela ne fasse une grande différence pour eux, ajoutait-il en jetant un coup d’œil aux deux gardes qui les avaient repérés et avancés à présent clairement sur eux.

Aymeric n’attendit pas que les gardes arrivent à leur hauteur pour faire quelques pas à leur rencontre tout en les saluant joyeusement.

Comte Aymeric Roselin, se présenta-t-il aussitôt. Il avait beau ne pas aimer son titre, il devait admettre qu’il lui était bien souvent utile, notamment dans ce genre de situation. Quel plaisir de constater que notre si belle capitale est toujours aussi bien gardée !

Il n’en fallait pas beaucoup plus pour flatter l’égo des deux gardes qu’Aymeric avait d’ores et déjà catégorisé comme étant de parfaits idiots. Quand l’un des deux lui désigna la gitane en lui demandant si elle l’importunait, Aymeric leur offrit son plus beau sourire.

Absolument pas ! Bien au contraire !

Il se pencha alors un peu plus sur les deux types et ajouta sur le ton typique de la confidence masculine.

A dire vrai, je m’apprêtais justement à partir avec elle pour… Passer un peu de bon temps. Alors si vous pouviez ne pas l’emmener, j’avoue que je vous en serais très reconnaissant, expliqua-t-il en leur glissant quelques pièces.

Le rire gras des deux gardes prouva tout de suite qu’ils avaient au moins comprit le sous-entendu, qui était d’ailleurs on ne peut plus clair cela dit. Ils annoncèrent alors qu’ils acceptaient de fermes les yeux tout en ajoutant 2-3 remarques bien moins subtiles auxquels Aymeric dû prendre sur lui pour ne pas lever les yeux au ciel.

Il revint alors à la gitane qu’il prit par la taille en lui intimant gentiment l’ordre de le suivre tout en lui parlant à voix basse.

Je n’ai pas l’intention de te violenter mais si tu n’as pas envie de finir la nuit en prison, tu ferais mieux de me suivre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 862
Date d'inscription : 13/02/2015

Message#Sujet: Re: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   Jeu 17 Mai - 15:47

Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines.
Visiblement, l’homme comprit que Esmeralda n’était pas le genre de femme à donner des représentations privées, contre rémunération. La jeune femme n’avait aucune envie qu’on la prenne pour ce genre de femme, même si elle savait que les gitanes le faisaient. Que certaines gitanes le faisaient, même si ce n’était pas le cas. L’homme lui affirma que c’était donc tout à son honneur, dommage pour lui, mais tout à son honneur. La gitane ne savait pas réellement comment il devait prendre les propos de son interlocuteur, elle avait un peu de mal à savoir ce qu’elle devait penser de lui. De la situation en elle même d’ailleurs, alors qu’il y avait deux policiers qui approchaient justement. Elle savait bien ce qu’elle risquait au fait qu’ils soient là, justement, elle devrait sans doute se mettre à courir d’ailleurs. Mais l’homme se rapprocha de ces gendarmes, ce qui donna envie à la jeune femme de paniquer sur le moment. Elle devrait sans doute courir, mais elle savait que si elle le faisait, les hommes de loi allaient forcement la poursuivre et c’était évident qu’elle ne parviendrait pas à s’en sortir. Et en un sens... elle se demandait ce que faisait l’inconnu. Elle ne devrait sans doute pas lui faire confiance, mais en même temps on ne pouvait pas dire qu’elle avait trop le choix.

Esmeralda les observa donc, cet homme et ces gendarmes qui discutaient, ne comprenant pas tout ce qu’ils étaient en train de se dire. En partie parce qu’elle n’entendait pas, mais aussi parce qu’elle ne voyait pas à quoi jouer cet inconnue qui l’avait pris pour une fille de joie. Les remarques des hommes de loi ne furent pas évident à entendre, quand l’homme vint de nouveau vers elle. Ce Aymeric Roselin d’après ce qu’elle avait pu entendre,quand bien même ce nom ne lui disait évidemment rien du tout. Cet homme affirma qu’il n’avait pas l’intention de la violenter, mais qu’elle devait le suivre si jamais elle ne voulait pas passer une nuit en prison. Une nuit... une seule nuit, ce n’était pas ce que les gitans avaient comme résultat quand ils se faisaient attraper. Et les tortures que ces hommes leur faisait subir pour les faire parler n’avaient rien d’agréable. Esmeralda n’avait donc pas l’intention de se laisser attraper encore une fois.

« D’accord. » Dit-elle finalement, dans un souffle, avant de suivre le jeune homme. Elle n’avait aucune idée de qui il était, si elle devait lui faire confiance, mais... on ne pouvait pas dire qu’elle avait réellement le choix. Soit elle suivait cet inconnu, soit elle se faisait arrêter encore une fois par la police. Et au vu de ce qu’elle avait vécu la dernière fois, la jeune femme n’avait aucune envie de remettre ça. « Vous êtes qui ? » Demanda-t-elle alors, parce qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de lui poser cette question. « Pourquoi vous faites ça ? »
Code by Gwenn

_________________
Je sens l'amour qui s'éveille au fond de moi, plus fort que moi. Il est beau comme le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 29/08/2017

Message#Sujet: Re: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   Lun 17 Sep - 10:40

Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines
“Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot.”
Les gardes étaient tellement prévisibles et si facile à acheter que cela faisait presque peur pour l’avenir de la capitale, sous laquelle rougissaient déjà les braises d’un futur brasier comme la ville n’en n’avait jamais connu. Aymeric n’avait pas particulièrement de respect pour ces hommes, encore moins quand ils acceptaient son argent pour fermer les yeux sur ses agissements avec une gitane dont il doutait même de la majorité.

Alors certes, il n’aurait pas dit non à une représentation privée de ses… talents. Mais lui, c’était lui. Les gardes étaient censé justement protéger les femmes des hommes pouvant en vouloir à leur vertu de gré, comme dans son cas, ou de force, chose qu’il ne ferait jamais.

Une jeune femme ayant besoin d’un gardien pour la protéger des gardes supposés la protéger. Cela en était tellement ironique qu’Aymeric songea que cela pourrait faire un bon sujet de pièce.

Heureusement, la gitane ne fit pas de manières et le suivit docilement. Sans doute préférait-elle encore prendre le risque de suivre un inconnu lui ayant fait une proposition indécente plutôt que de suivre les gardes. Cela en disait long sur le traitement dévolu aux bohémiens.

Les deux réponses ont-elles réellement de l’importance ?, demanda-t-il en retour quand elle le questionna une fois éloignés de la place centrale.

Je suis le Comte Aymeric Roselin et je doute que cela change énormément de choses à ta vie de le savoir n’est-ce pas ? Qui je suis n’a donc pas d’importance. Ta seconde question, danseuse, est déjà bien plus pertinente.

Aymeric continuait d’avancer dans les rues, s’assurant de temps à autre que les gardes n’avaient pas eu l’idée stupide de les suivre mais les ruelles étaient calmes. Seules quelques prostituées défraichies tentaient mollement de l’attirer sans recevoir le moindre regard en retour du jeune homme.

Vois-tu, je suis un amoureux des arts, sous toutes les formes. Et toi, sublime créature exotique, tu es une véritable œuvre d’art vivante lorsque tu danse. Voilà pourquoi je t’ai protégée. Et aussi parce que quelque chose me dit que tu es encore bien trop jeune pour avoir à supporter les vices des bourreaux payés à te faire avouer n’importe quels torts, réel ou inventé.

Aymeric marqua un arrêt devant une porte située à l’arrière d’un bâtiment abritant une taverne populaire. Il la déverrouilla et fit signe à la gitane de le suivre sur le palier d’ouvrant en mezzanine sur une très grande pièce aux allures riches et sombre.

Tu remarqueras que dans mon cas, j’aurai au moins pris la peine de te demander ton accord
, continuait-il tranquillement en descendant l’escalier. Sois la bienvenue dans mon antre. Désires-tu boire quelque chose ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 862
Date d'inscription : 13/02/2015

Message#Sujet: Re: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   Ven 30 Nov - 13:30

Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines.
Esmeralda marcha doucement aux côtés de cet homme qui venait sans doute de la sauver d’un moment très désagréable en compagnie des forces de l’ordre, suivit de prêt par sa chèvre. Djali ne la lâchait pas, elle la suivait de près, sans doute dans le but de tenter de protéger sa maîtresse de cet inconnu. Ce qui convenait très bien à la jeune femme, parce qu’elle ne savait toujours pas si elle pouvait avoir réellement confiance en l’homme sous ses yeux. Il lui semblait fort sympathique, elle n’allait pas dire le contraire, mais en même temps Esmeralda savait qu’elle ne pouvait pas faire confiance à n’importe qui non plus. L’homme se présenta donc, il était un Comte et clairement, la gitane se demandait encore plus pourquoi il se préoccupait de son sort. Parce qu’il venait quand même de l’aider et elle ne pouvait pas s’empêcher de se demander s’il ne le faisait pas avec une idée bien précise en tête. Après tout, il avait quand même sous-entendu certaine chose au début.

L’homme lui affirma qu’il était un amoureux de l’art, dans toute sorte de forme, et donc le fait qu’elle danse, c’était de l’art. En un sens, la jeune femme ne pouvait pas nier que ça lui faisait plaisir en effet. En plus, l’homme précisa qu’elle devait être trop jeune pour supporter les vices de ces bourreaux. En un sens, Esmeralda ne pouvait pas nier qu’elle n’avait aucune envie de se retrouver dans une telle situation, d’être de nouveau arrêté, mais justement… ce n’était pas la première fois. Au moins, le Comte avait en effet pris la peine de lui demander sa permission, elle devait bien le lui reconnaître ça.

Esmeralda n’avait rien dit encore et l’homme l’invita à rentrer… chez lui ? En tout cas, il ouvrit une porte et l’invita à entrer. La jeune femme tourna son regard vers sa chèvre, lui faisant un signe de la suivre, et elles entrèrent toutes les deux dans l’antre de l’homme. La jeune femme ne put s’empêcher d’observer un peu tout ce qu’il y avait autour d’elle, de regarder les lieux.

« De l’eau oui. » Dit-elle simplement, quand l’homme lui demanda si elle voulait boire quelque chose. Elle avait un peu soif en effet et un verre d’eau lui convenait bien. Elle n’était pas bien difficile, elle ne demandait pas souvent beaucoup. « J’ai déjà été arrêtée vous savez. » Dit-elle alors, comme pour rebondir sur ce que l’homme lui avait dit un peu plus tôt. « Mais… merci, je suis contente de ne pas y être retournée. »

Ça lui convenait bien oui, elle n’allait pas le mentir. Ce n’était jamais une partie de plaisir quand on se retrouvait dans une telle situation, surtout quand on était gitan. Elle n’avait aucune envie de recommencer.
Code by Gwenn

_________________
Je sens l'amour qui s'éveille au fond de moi, plus fort que moi. Il est beau comme le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines (Aymeric)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE]" Un danseur danse parce que son sang danse dans ses veines " [ Iseul & Tammin ]
» Le même sang coule dans leurs veines. [PW Simor]
» Du sang sur les mains, de l'alcool dans les veines...
» [EVENT - Groupe 5] Sang chaud dans les Docks
» Glacé comme le sang dans tes veines || Heph', Sigyn, Gemma, Brook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les grands monuments :: Notre-Dame de Paris-