Partagez | 
 

 Un mariage réuni plus que deux âmes sœurs. (Papy <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Un mariage réuni plus que deux âmes sœurs. (Papy <3)   Dim 11 Juin - 15:59

Un mariage réuni plus que deux âmes sœurs.
Marius avait mis très longtemps avant de se résigner à se rendre chez son grand-père, mais force lui avait été de constater qu’il n’avait pas spécialement le choix. C’était difficile en un sens pour lui de mettre sa fierté ainsi de côté, mais il ne pouvait pas faire autrement. Il ne pouvait pas se contenter d’emmener Cosette, qui était maintenant son épouse, dans l’appartement qu’il louait près de Jondrette à la Masure Gorbeau. Non, malheureusement, il ne pouvait pas le faire et donc il n’avait pas beaucoup de solution à sa disposition. Le jeune homme ne gagnait pas non plus énormément d’argent avec les quelques traductions qu’il faisait par ci par là, quand il daignait travailler ce qui n’était pas forcément évident par moment entre Cosette, justement, les réunions des amis de l’ABC, ses études (qu’il délaissait également un peu trop sans doute). Bref, c’était compliqué et il était évident qu’il ne pouvait pas s’en sortir seul. Il avait toujours refusé l’aide que son grand-père avait cherché à lui donner, depuis le début, depuis son départ, depuis qu’il avait découvert la vérité sur son père. Mais cette fois-ci, il n’avait pas vraiment le choix. Il voulait offrir le meilleur à sa femme, puisque Cosette était à présent bel et bien son épouse.

Mais au fond, même s’il ne se l’avouait pas forcément, il avait aussi en partie envie de prévenir son grand-père de ses noces. Le jeune homme assumait pleinement ses actes, le fait qu’il soit parti de sa maison par conviction, parce qu’il ne pouvait plus s’entendre avec son grand-père, qu’il n’appréciait pas ce qu’il avait fait, les mensonges qu’il lui avait dit concernant son père. Mais en même temps, l’homme restait quand même son grand-père et rien n’enlever l’affection qu’il avait pour lui, le fait qu’il était celui qui l’avait élevé pendant toutes ces années et qu’il lui devait donc beaucoup. Alors oui, même s’il ne se l’avouait pas, Marius avait aussi en parti envie de lui apprendre qu’il venait d’épouser la plus merveilleuse femme au monde. Même, s’il ne prenait pas encore la peine de la lui présenter aujourd’hui. Cela viendrait sans doute un jour.

Pour le moment, il venait seul donc dans l’ancienne maison où il avait vécu pendant plusieurs années. Cette maison qui avait tout le luxe qu’on pouvait désirer, mais que Marius n’appréciait plus. Pas de la même manière en tout cas. Parce que même s’il était marié, même s’il ne pouvait pas nier qu’il voulait offrir le meilleur à son épouse et donc qu’il ne pouvait plus se contenter de la vie simple et pauvre qu’il avait jusqu’à présent, ses convictions n’avaient clairement pas changé. Il avait toujours l’intention de se battre pour le peuple, auprès de ses amis. Pour que tout ça change. Ce fut sa tante qui lui ouvrit la porte, lui lançant un regard qu’il préféra ne pas vraiment observer. Il se contenta d’aller à la rencontre de son grand-père.

« Bonsoir, Grand-Père. »

Il le salua, mais ne sut pas vraiment quoi dire d’autre pour le moment.
Code by Gwenn


_________________
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde ! Oh ! comme il est vrai que l'être aimé devient Dieu. On comprendrait que Dieu en fût jaloux si le Père de tout n'avait pas évidemment fait la création pour l'âme, et l'âme pour l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Un mariage réuni plus que deux âmes sœurs. (Papy <3)   Lun 12 Juin - 22:21


Un mariage réuni plus que deux âmes sœurs.
Q

u'un tel jour puisse advenir, Gillenormand y avait bien souvent songé, l'avait bien trop souvent espéré, mais avait, lentement mais sûrement, fini par ne plus y croire. Dans un premier temps, quand son petit-fils avait quitté le domicile familial, il avait été convaincu qu'il ne tarderait pas à revenir, que tout ceci n'était qu'une simple lubie de sa part et qu'il l'oublierait bien vite, qu'il reviendrait à la raison et qu'il comprendrait qu'une existence désargentée ne pouvait en rien lui convenir. Sauf que non, il devait quand même y avoir un peu trop du sang de Pontmercy père dans les veines du fils... Et Gillenormand, s'il espérait le retour du petit-fils prodigue chaque jour que Dieu faisait, avait cessé d'y croire depuis un moment maintenant. Les jours passaient, il vieillissait, et il songeait de plus en plus qu'il lâcherait son dernier souffle sans avoir pu ne serait-ce qu'entamer les prémices d'une véritable réconciliation avec Marius. Leur dernière conversation lui avait trop cruellement laissé entendre qu'un fossé les séparait, à présent, et pourtant, si le vieillard devait émettre un seul et unique souhait, ce serait celui de pouvoir retrouver sa complicité d'antan avec son petit-fils, de l'entendre lui dire qu'ils étaient toujours de leur famille, que leur attachement mutuel n'appartenait pas qu'au souvenir d'un homme sur le déclin, qu'il en restait toujours trace chez lui également. Mais oui, l'espoir était mince, et alors que Gillenormand se reposait dans son salon, un livre à la main qu'il feuilletait à peine, il était loin de s'imaginer la surprise qui l'attendait. Il n'avait pas prêté attention au fait que quelqu'un s'était annoncé à la porte, et il ne comprit qu'ils avaient de la visite que lorsque Marius parut devant lui.

En le voyant, Gillenormand se leva presque d'un bond, saisi d'un soudain élan d'énergie. Marius était là, face à lui, et ils ne devaient pas cette rencontre au hasard, s'il était présent, c'était qu'il avait décidé, de son plein d'être là, c'était qu'il avait sciemment choisi de le voir, et c'était plus qu'il n'aurait su en espérer depuis longtemps. Certes, il pouvait deviner que cette visite était intéressée, mais Marius avait eu cette fierté d'obstinément refuser la moindre aide de sa part, de quelque ordre qu'elle puisse être. Si déjà, il acceptait ne serait-ce que sa main tendue, alors Gillenormand ne pouvait qu'en être heureux et considérer cela comme un incroyable progrès.

-Marius !
Gillenormand se faisait violence pour ne pas prendre son petit-fils dans ses bras, pour autant, il ne feignit pas la froideur et l'indifférence comme il avait pu déjà le faire par le passé. Si le jeune homme était venu enterrer la hache de guerre, Gillenormand ne pouvait qu'y être favorable, il attendait cela depuis bien trop longtemps. Que viens-tu faire ici ?




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un mariage réuni plus que deux âmes sœurs. (Papy <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage, funérailles, confession etc.
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les beaux quartiers :: Quartier du marais-