Partagez | 
 

 Il est venu le temps des Cathédrales...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 31/05/2017

Message#Sujet: Il est venu le temps des Cathédrales...   Mer 31 Mai - 19:10

Pierre Gringoire
Informations
Avatar : Luke Evans


Surnom : Gringoire
Âge : 32 ans
Métier : Poète
Statut : Marié
Groupe : Saltimbanques
Histoire
Je suis né dans un petit village du sud de la France, premier et unique fils d’un riche commerçant dont la femme, ensuite ne put lui donner que trois filles. Cela importait peu à mon père qui avait le fils qu’il avait toujours souhaité avoir. Un fils qui reprendrait l’affaire familial comme son père, son grand-père et son arrière-grand-père avant lui. Un fils doté d’un bon héritage qu’il pourrait marier à une riche enfant de la région plus tard et dont le propre descendant continuerait de tenir leur commerce. Voilà la voie qui m’a été dicté dès le jour de ma naissance.

J’ai donc commencé très tôt à travailler dans le magasin familial après mes journées d’écoles. Si mon père se désintéressait de l’éducation de mes sœurs – laissant cela au soin de ma mère et des instituteurs – il mit à point d’honneur à ce que je sache très jeune lire, écrire et compter. Bien évidemment, il était hors de question que je perde mon temps en lecture oisive. Les romans étaient, selon lui, écrit pour occuper les femmes et non pas pour les hommes. L’imagination n’avait pas sa place dans la conception de la masculinité de mon père. Alors, ce fut en cachette que je pris vite l’habitude de chiper les ouvrages de mes sœurs. Mais à leurs romans, je ne pris bien vite à préférer les recueils de poésies. Cette habilitée à faire danser les mots m’émerveillait, toutes ses nuances, ses images étaient pour moi des trésors.

Lorsque j’eus 15 ans et, par conséquent, terminé ma scolarité mon père décida qu’il était grand temps pour moi d’entrer de plein pieds dans le monde adulte. Il voulait me faire travailler auprès de lui mais il ne me fallut que quelques jours ainsi pour comprendre définitivement que j’en mourrai d’ennuis à rester là, derrrière ce comptoir à servir les clients. Mais étrangement, ce fut à ce même comptoir que je trouvais la solution pour fuir mon tourment alors qu’un beau jour, un vieil ami à mon père nous expliquait avoir envoyé son fils de mon âge continuer ses études en ville car, selon lui, le monde était en changement et bientôt, seuls les plus instruits resteraient au sommet.

Je ne mis pas long, après m’être renseigné, pour trouver une école supérieure à Avignon enseignant le commerce de manière bien plus poussé que ce que mon père malgré son expérience pourrait le faire. Le sujet m’intéressait bien peu mais il s’agissait surtout là d’une occasion de fuir mon village pour découvrir la vie en ville. Mon père rechigna mais l’argument selon lequel plus je serais instruit et plus un puissant notable chercherait à me faire épouser sa fille eut raison de lui et à 16 ans, je quittais alors le nid familial.

La vie à Avignon me plût immédiatement. Les cours beaucoup moins. Je trouvais ces derniers d’un ennui mortel et je commençais à m’y rendre de moins au moins au profit des cafés entourant le bâtiment. Ce fût là que je rencontrais des élèves d’une autre école, celle de littérature ! Quel bonheur se fut de discuter et de pouvoir apprendre d’eux. Un mois après mon arrivée, je quittais donc – en secret de mon père – l’école commerciale pour celle-ci. Dès lors, je devins un étudiant studieux et assidu. Mon père, ignorant tout de mon changement de cap, continuait de m’envoyer de l’argent tous les mois. Argent qui servit a payer mes études mais également mes longues nuits de rires, de débats et de poésies auprès de mes nouveaux compagnons dans les cafés étudiants des alentours.

Dans l’ignorance la plus totale et dans l’incapacité de faire le déplacement pour venir me voir, mon père continua de financer mes études jusqu’au bout alors que peu à peu, nous perdîmes le contact ma famille et moi.
Mon diplôme en poche et parfaitement conscient que ma famille ne pardonnerait jamais ma trahison, je pris la décision de tout simplement couper les ponts et de partir à la capitale.

Ah Paris !

Je fus émerveillé dès l’instant où je suis arrivé dans cette ville. Avec le peu d’économies que j’avais en poche, je pris soin de louer une petite chambre de bonne sous les toits, bien décidé à devenir un poète de renom. Mais la vie d’artiste n’est pas aussi magique et très vite, je me mis à clamer mes vers dans la rue contre quelques pièces ou dans les tavernes contre le couvert et le vin.

Peu importe dans le fond, j’aime cette vie et pour rien au monde je n’échangerai ma place de pauvre poète menant une vie de bohème pour celle de servitude de riche commerçant.

Les évènements de ma vie de bohème justement prirent une tournure surprenante avec l’arrivée des bohémiens et d’une d’entre eux en particulier. Je me mis à voir souvent cette belle enfant à la peau bronzée danser dans les rues de la ville, comme moi je déclame ma poésie. Elle attirait les regards et l’envie, cela se devinait aux regards admirateurs des hommes et à ceux jaloux des femmes. Une beauté exotique aux mouvements hypnotiques qui devint quelques fois la muse involontaire de mes écrits. Une muse et rien de plus, une image adorable qui – à mes yeux – se devait de rester inatteignable pour garder cet aura de mystère.

Ce fut par curiosité envers elle et les siens que je la suivis un jour jusqu’à la cité interdite de la Cour des Miracles. Un geste qui manqua de peu d’écourter ma vie. Ma vie justement, c’est à cette même jeune fille que je la dois aujourd’hui. Suivant ce qui semblait être une tradition de leur peuple, elle accepta de m’épouser afin que ma vie soit épargnée.

Le mariage ne fut toutefois jamais consommé. Comme je l’ai dis plus tôt, pour moi elle se doit de rester inatteignable pour rester ainsi nimbée d’exotisme et de mystère. Je l’aime, c’est vrai, mais de cet amour platonique uniquement fait d’admiration que seuls les artistes peuvent ressentir pour une muse. Pour moi, Esmeralda ne sera jamais qu’un ange à la peau caramel enivrant le monde de ses danses.
Caractère
Gringoire est l’expression même de l’artiste vivant pour son art et non de son art. Elevé dans une riche famille, il a eu une excellente éducation qui se ressent encore aujourd’hui. Il a de l’éducation, s’exprime en sachant manier les mots, est cultivé et a gardé toutes ses manières de gentil homme même s’il est loin de cette richesse désormais.

C’est un rêveur et un romantique qui idéalise à ce point l’amour qu’il craint de ne jamais pouvoir en trouver un aussi intense et magnifique que celui décrit dans ces poèmes sur le sujet. Il est quelqu’un de généralement généreux et de positif, essayant toujours de voir le beau en toutes choses. Il aime faire la fête et est capable de beaucoup d’humour quand il se sent à l’aise où lorsque le vin à déjà bien coulé.

Il ne se mêle pas de la vie des autres, préférant être spectateur qu’acteur des évènements ce qui lui vaut un statut neutre de manière très générale. Cela ne l’empêche pas de donner son avis et de prodiguer ses conseils, le plus souvent judicieux, à autrui.

Il se montre par contre très protecteur pour ceux qu’il aime et ayant apprit à aimer la culture des bohémiens, et pour faire honneur à son épouse, il n’a pas hésité à franchir la ligne séparant poète et truand. Un truand au grand cœur qui, au final, ne cherche rien de plus que de venir en aide à ses nouveaux comparses.
Derrière l'écran
Prénom/Pseudo : Civy
Âge : Je compte plus, ça me déprime
Comment avez vous connu le forum ? par les joueuses/admins/partenariats
Autres comptes ? Nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2015

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Mer 31 Mai - 19:16

Bienvenue iciiiiiii !!!!!!
Tu as bien fait de craquer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2003
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Mer 31 Mai - 19:17

Ouiiiii !!!
Bienvenue !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 31/05/2017

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Mer 31 Mai - 19:23

Merciiiiiiiiiiii !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 710
Date d'inscription : 13/02/2015

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Mer 31 Mai - 19:42

Mon mariiiiiii
Bienvenue

_________________
Je sens l'amour qui s'éveille au fond de moi, plus fort que moi. Il est beau comme le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2003
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Mer 31 Mai - 19:44

Ta fiche est évidemment parfaite, je te valide avec grand plaisir !!
Bon jeu parmi nous ! J'espère que tu te plairas ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 31/05/2017

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Mer 31 Mai - 19:47

Merci beaucoup !!!

(et merci d'avoir tenu parole et de ne pas m'avoir direct bannie pour mon titre )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 17/02/2015

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Jeu 1 Juin - 9:10

Bienvenue parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 31/05/2017

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Jeu 1 Juin - 10:06

Merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 15/02/2015

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Sam 3 Juin - 0:09

Bienvenue ici !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 31/05/2017

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   Sam 3 Juin - 18:25

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Il est venu le temps des Cathédrales...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est venu le temps des Cathédrales...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cathédrale
» Tu vois au début je t'aimais pas beaucoup. Mais là plus le temps passe moins je peux te saquer ~ Hansel
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: Pour commencer :: Présentations :: Présentations validées-