Partagez | 
 

 Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Dim 5 Mar - 23:23

Ça avait été une journée assez productive. Du moins, du point de vue de Grantaire et ce dernier n’était pas spécialement exigeant.  Ce jour-là, Grantaire avait travaillé un peu. Pas beaucoup et pas quelque chose de vraiment fatiguant, mais il avait quand même mis un peu la main à la pâte et donc il avait gagné quelques sous. Sous qu’il avait l’intention d’aller dépenser en boisson, puisqu’il y avait une réunion des Amis de l’ABC le soir-même. Autant dire que c’était une bonne journée. Enfin, même sans une réunion du groupuscule révolutionnaire, le jeune homme ne se serait pas gêné pour dépenser son argent dans du vin, mais il préférait largement le faire quand il y avait une de ces réunions. Il trouvait cela encore plus drôle de les observer déblatérer sur la cause, sur ce qu’ils devaient faire pour changer ce monde. On pourrait presque y croire.

A chaque fois qu’il y avait une réunion en ce moment, Grantaire devait bien avouer qu’il se demandait si Marius serait de la partie. Ces derniers temps, le jeune homme s’était montré plutôt assidu, mais l’alcoolique (puisque nombreux pensaient qu’il l’était, même s’il n’était pas vraiment de cet avis) savait qu’il ne faudrait surement pas grand-chose pour que le Don Juan plonge de nouveau dans les travers de l’amour. Est-ce qu’il voyait toujours son fantôme, son ange ? Il n’en savait rien, dernièrement le Pontmercy ne s’était pas vraiment montré bavard à ce sujet. Peut-être que Grantaire allait s’amuser à aborder le sujet pendant la soirée. Il ne savait pas encore ce qu’il allait dire, s’il allait dire quelque chose même. Parfois, le jeune homme se contentait simplement de regarder les autres, en vidant une (ou plusieurs) bouteille de vin. D’ailleurs, en parlant de vin, Grantaire décida d’arriver tôt à la réunion. Non, ce n’était pas parce qu’il avait une nouvelle motivation dans la cause ou qu’il avait hâte de discutailler de tout cela, de se lancer dans les nombreux débats du soir. C’était parce qu’il… ne savait pas en fait. Il avait envie de s’y rendre rapidement et surtout de prendre d’avance des bouteilles pour cette soirée qui s’annonçait merveilleuse à de nombreux points de vu. Il s’était donc rendu rapidement au café Musain, achetant une première (parce qu’il ne se faisait pas d’illusion, il allait y en avoir d’autre) bouteille de vin avant de rentrer dans l’arrière salle où se déroulait les réunions. Il n’était pas seul, Enjolras était déjà là. Grantaire afficha un large sourire en levant la bouteille qu’il tenait à la main.

« J’ai le vin ! »

Lança-t-il alors à son camarade, sachant parfaitement que ce dernier n’allait surement pas apprécier sa venue aussi fanfaronne. Mais en même temps, c’était bien parce qu’il savait qu’il n’allait pas apprécier qu’il le faisait, sinon ça n’avait aucun intérêt. En tout cas, Grantaire ne pouvait pas nier que ça l’amusait, ça le plaisait même, d’être le premier à la réunion et de se retrouver un peu seul en compagnie d’Enjolras. La seule personne qu’il prenait un minimum au sérieux dans toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mar 7 Mar - 18:22


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
U

ne nouvelle réunion des amis de l'ABC allait bientôt commencer. Pour l'heure, l'arrière-salle du Musain était totalement déserte, mais elle ne tarderait pas à s'emplir de conversations diverses, éparses. Certaines auraient de l'intérêt, d'autres n'auraient aucun rapport avec la cause qui intéressait réellement Enjolras. Dans tous les cas, le chef de file du groupuscule révolutionnaire ferait tout son possible pour que cette soirée pose de nouveaux jalons, puisqu'il en fallait encore dans le but d'accéder à leur but final, qui était d'engendrer une nouvelle révolution, et de la gagner pour de bon, cette fois. Il gardait donc l'espoir nécessaire en cette nouvelle réunion, qu'il se permettait de penser grand, parce que le jeune homme ne comptait pas baisser les bras et les armes, et ce jusqu'à la fin, qu'importe si la motivation du groupe devait flancher à certains moments, ou leurs priorités se porter ailleurs. Il saurait faire ce qu'il fallait pour, au final, obtenir gain de cause et faire en sorte que, tous, il s se dressent comme un seul homme contre l'oppresseur, pour faire de la France le pays qu'elle avait failli être et qu'elle aurait dû rester, pour rendre au peuple un pouvoir qui devrait lui revenir de droit, mais qui ne lui appartenait à rien dans les faits. C'était donc confiant qu'il patientait dans l'arrière-salle du Musain. Adossé à un mur, il songeait aux différents points qu'il leur faudrait adopter afin de ne rien omettre. La situation progressait, l'opinion publique s'échaudait, et eux, ils ne pouvaient faire autrement que de suivre le mouvement, de transcender le mouvement. De se montrer plus forts qu'ils ne l'avaient jamais été, pour, en définitive, l'emportait. L'espoir devait se faire maître, oui, mais parfois, en quelques mots, même les convictions les plus fortes pouvaient être un rien ébranlé, ce fut le cas pour Enjolras, quand il fut finalement rejoint par Grantaire, Grantaire qui agitait fièrement dans sa main la bouteille de vin qu'il avait emportée. Dans l'unique but, cela va sans dire de provoquer le jeune homme (en plus de témoigner de son intention de boire, une fois n'est pas coutume - aux yeux d'enjolras, Grantaire n'était en définitive capable que de ça).

Le jeune homme adressa à Grantaire un regard qui en disait long sur le peu d'estime qu'il lui inspirait. Il ne comprenait définitivement pas les raisons pour lesquelles le jeune homme se pointait encore si régulièrement aux réunions des amis de l'A B C alors qu'il était évident qu'il considérait que c'était une perte temps (ironique de la part de celui qu'Enjolras considérait comme le plus grand procrastinateur qu'il ait jamais rencontré de toute sa vie.

-Ce n'est donc pas ce soir que nous aurons droit au spectacle de ta sobriété,
répliqua-t-il alors, sévère.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Sam 11 Mar - 22:00

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire n'avait pas besoin des paroles d'Enjolras pour savoir ce qu'il pensait de son entrée en fanfare dans l'arrière salle du café Musain. Il lisait tout ce qu'il pensait dans son regard, à force le jeune homme connaissait quand même beaucoup le leader des Amis de l'ABC. En même temps, le fait qu'il l'observait beaucoup devait sûrement l'aider à cela. En tout cas, Enjolras ne semblait pas ravi de le voir arriver, sûrement parce qu'il avait une bouteille de vin dans sa main (comme d'habitude). Non parce que s'il ne buvait pas pendant les réunions auxquelles il participait avec les autres, il ne voyait vraiment pas l'intérêt de venir. Déjà qu'il ne voyait pas vraiment l'intérêt de venir maintenant. Bon si, il aimait bien venir bien sûr, sinon il ne serait pas là. Mais le fait de pouvoir boire pendant les soirées, de pouvoir rire et plaisanter avec les autres personnes qui venaient (en dehors d'Enjolras qui semblait ne rire jamais) ça rajoutait quand même de l'intérêt à tout cela. Enfin, Grantaire n'eut donc pas besoin des paroles du leader pour savoir ce qu'il pensait, mais il ne s'empêcha pas de lui faire une remarque tout de même.

Le jeune homme aurait sans doute pu se vexer des paroles de son camarade, mais, non. En fait, il n'avait aucune envie de se vexer et en réalité, d'accord il aimait bien quand Enjolras lui faisait ce genre de remarque. Mine de rien, ça prouvait bien qu'il le remarquait et, bah, il aimait bien ça. Et puis, l'homme n'avait pas tort en soit. Grantaire n'avait pas l'intention d'être sobre. Donc, il n'allait pas s'offusquer parce qu'Enjolras lui faisait cette remarque.

« Crois-moi, je suis beaucoup moins amusant quand je suis sobre. » Lui rétorqua-t-il, avec peu de respect que son « rang » devrait normalement lui témoigner. Parce qu'au final, si Enjolras ne voulait vraiment plus l'avoir dans ses pattes, il s'arrangerait sans doute pour que ça soit le cas. Mais en même temps, le jeune homme avait besoin de toute la main d’œuvre disponible. Et il ne se doutait pas à quel point Grantaire pouvait faire beaucoup de chose pour lui. « Et puis, j'ai besoin de ce bon vin pour ouvrir complètement mon esprit et être à la hauteur de tes discours. »

Encore une fois, Grantaire se montrait effronté, mais il le faisait exprès. Parce qu'il savait que ça risquait d'agacer Enjolras et qu'il adorait l'agacer. D'ailleurs, le jeune homme ne se priva pas pour prendre un verre et le remplit à ras bord avec le vin qu'il venait d'acheter et qu'il avait l'intention de siffler rapidement (il envisageait même de prendre d'autres bouteilles pendant la soirée). Grantaire but donc une grande gorgée de ce vin, qui passa très bien où il passait d'ailleurs, en fixant du regard son camarade.

« Mais dis moi. »
Reprit-il en posant son verre sur la table et balayant l'arrière salle du regard, avant de reporter son regard vers Enjolras « Serais-je le premier arrivé ? »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Sam 11 Mar - 22:16


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
E

njolras s'abstint de tout commentaire quand Grantaire affirma qu'il était bien moins amusant quand il était sobre, songeant que le regard désapprobateur qu'il lui avait alors adressé parlait pour lui. Et pour cause, il n'avait aucun mal à croire que son interlocuteur disait vrai, et qu'il était effectivement bien moins "amusant" (selon ses termes) s'il n'avait pas une seule goutte d'alcool dans le sang. Mais le fait est que le chef de file des amis de l'ABC n'attendait d'aucun des membres du groupuscule de jouer les fanfarrons durant leurs réunions, ce que Grantaire avait bien évidemment trop souvent l'habitude de faire, à son grand agacement. S'il pouvait justement se montrer moins amusant et plus concentré (et concerné, surtout), Enjolras lui en saurait gré. Mais il ne se faisait pas la moindre illusion à ce sujet. À force, il avait parfaitement compris que c'était peine perdu. S'il était des luttes qui semblaient perdue d'avance que le jeune révolutionnaire comptait mener de front quitte à le payer de sa propre vie, il est certain qu'il ne se donnerait pas tant de peine, ne dépenserait pas tant d'énergie avec son interlocuteur. Déjà tolérait-il la présence de l'alcoolique notoire aux réunions des Amis de l'ABC, et c'était déjà beaucoup trop. Plus d'une fois, il avait senti son seuil de tolérance être atteint et avait songé à renvoyer Grantaire d'où il venait, mais il avait besoin de toutes les forces volontaires possibles, et tout amuseur Grantaire pouvait-il bien être, il avait la conviction - peut-être erronée, mais malgré tout réel - qu'il se rangerait du bon côté des barricades et agirait de la manière la plus adéquate, alors il ne pouvait négliger cela. Même si les provocations incessantes du jeune homme usaient frénétiquement la patience d'Enjolras.

Ce fut un même silence qui accompagna son propos quand il affirma que l'alcool l'aidait à ouvrir son esprit à ses discours, Enjolras ne comptait pas endosser le rôle de grand prêcheur des étudiants avinés, et supposer que son discours pouvait n'intéresser que les gens saouls avait de quoi ajouter à son exaspération. Décidément, la soirée commençait très mal, et personne à l'horizon ne pouvait arrondir les angles. Puisque en effet et contre toute attente, Grantaire était effectivement le premier arrivé, et étant donné l'heure au cadran, il était en avance, il allait donc devoir s'armer de trésors de patience avant l'arrivée des autres membres du groupe. À moins que, sait-on jamais, le vin ait raison de Grantaire avant leur venue. Mais le jeune homme avait l'ivresse tenace, malheureusement. Enjolras avait bien été contraint de le constater, à force.

-Il semblerait
, répliqua assez sèchement le jeune révolutionnaire, et puisque je n'ose compter sur tes lumières afin d'apporter aux débats de ce soir toute la considération qu'ils méritent, je suppose qu'il va nous falloir attendre.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Sam 8 Avr - 17:54

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Enjolras ne lui répondit rien du tout concernant le fait qu’il était bien moins amusant quand il était sobre, mais le regard qu’il lui lança, Grantaire commençait à bien le connaître. Parce que mine de rien, ce regard désapprobateur qu’il lui lançait, il avait l’habitude de le recevoir, à chaque fois qu’il faisait une remarque qui déplaisait au leader des amis de l’ABC. Autant dire que ça avait tendance à arriver vraiment souvent, puisque le jeune homme ne semblait jamais en accord avec ce qu’il pouvait bien dire. Pourtant, Grantaire ne faisait que dire la vérité, il ne faisait qu’affirmer une vérité qu’il ne pouvait pas contredire. Cependant, le leader des amis de l’ABC était bien trop droit dans ses bottes pour apprécier la vérité. Soit, tant pis pour lui. Cela ne changeait rien à la situation, au fait qu’il était bien moins amusant quand il était sobre, au fait qu’il était le premier sur les lieux pour la réunion de ce soir. Et mine de rien, c’était quelque chose qui plaisait assez au jeune homme, d’être le premier, d’être là avant tout le monde… d’être là avec Enjolras sans que personne ne soit dans les parages. Mais c’était juste comme ça, sans arrière-pensée bien évidemment.

Quand Enjolras répliqua sèchement qu’il semblait en effet qu’il soit le premier, quand bien même il était effectivement en avance, Grantaire ne perdit pas une seconde son sourire. Même quand il affirma qu’il ne comptait pas sur ses lacunes afin de remonter le débat. Grantaire aurait pu être vexé, mais ce n’était pas le cas. Non pas qu’il ne soit pas capable de se vexer, mais il savait parfaitement ce que le leader des amis de l’ABC pensait de lui, ce qu’il ne manquait pas de l’amuser en fait. Bon, il ne pouvait pas nier qu’il aimerait quand même qu’Enjolras ne se montre pas à ce point dur avec lui, qu’il ait un peu plus confiance en lui (quand bien même, Grantaire ne savait même pas s’il serait capable de se faire confiance lui-même pour ça).

« Qui te dit que mes lumières ne vont pas t’être bénéfique ? »
Demanda-t-il, en continuant de sourire, un peu en le provoquant bien sûr. Est-ce qu’il croyait lui-même à ce qu’il disait ? Ce n’était pas dit non, mais ça ne l’empêchait pas de le dire. Parce qu’il avait simplement envie de provoquer un peu Enjolras. Même si ça n’allait surement pas l’aider, lui donner encore plus envie de lui faire confiance. « Je serais bien capable de te surprendre tu sais ? »

Ou pas, il se contentait simplement de dire ça comme ça. Même si en soit, c’était tout de même suffisamment surprenant que le jeune homme vienne aux réunions, qu’il décide de se lancer dans la cause alors qu’il n’y croyait pas du tout. Si ce n’était pas surprenant ça. Bon, ce n’était peut-être pas suffisant pour Enjolras, mais ça lui était bien égale. Pour l’heure, il commençait à croire que la soirée allait vraiment être amusante.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Sam 8 Avr - 19:14


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
C

e qui lui disait que ses lumières ne pouvaient pas lui être bénéfiques ? Par quoi commencer, exactement ? Il y avait trop de choses à dire de négatif sur Grantaire, et le chef de file des amis de l'A B C n'avait pas le temps, l'énergie et la salive de lister le nombre d'arguments qu'il pouvait opposer à son interlocuteur. Depuis qu'il avait rejoint les amis de l'A B C, Enjolras peinait à comprendre les réelles motivations de Grantaire, il ne semblait là que pour boire et arroser l'assistance de tout son scepticisme. S'il avait envie de boire, il pouvait très bien le faire ailleurs, et le groupe se passerait bien de ses quelques interventions qui n'avaient jamais grand-chose de stimulantes. Jusqu'ici, jamais Grantaire n'avait manifesté de réelle motivation pour la cause, il n'avait pas davantage affiché de velléités révolutionnaires. Alors non, il ne pensait pas que, du jour au lendemain, les choses puissent avoir changé de quelques manières que ce soit. Il était donc absolument convaincu que la présence de son interlocuteur n'avait rien pour l'inviter au moindre débat, et il ne pensait vraiment pas que Grantaire puisse le convaincre du contraire. Quand il affirma qu'il pourrait bien être capable de le surprendre, Enjolras n'y crut donc bien sûr pas une seule seconde. Il l'observa sans rien dissimuler, une fois encore, de son dédain le plus total et de la faible estime que lui inspirait le jeune homme. Il n'attendait rien de lui. D'autres pouvaient parfois le décevoir ou le surprendre, parce qu'il n'avait pas à leur encontre les mêmes a priori. De Grantaire, il n'attendait absolument rien, et n'attendrait jamais grand-chose, au final. En tout cas, c'est ce qu'il pensait. Mais peut-être, effectivement, qu'il serait capable de le surprendre. Il n'y croyait tout simplement pas.

-Eh bien, puisque nous avons du temps,
soupira-t-il, tout sauf convaincu. Je t'en prie, surprends-moi.

Il n'y croyait pas un seul instant, mais pour l'heure, ils étaient effectivement seul. Le jeune homme osait espérer qu'il ne s'écoulerait pas trop de temps avant que les reste du groupuscule ne fasse son apparition (pour une fois, il maudissait cette habitude qu'il avait d'être toujours en avance). Mais en attendant, il n'avait rien de mieux à faire que d'écouter son interlocuteur. Il n'en retirerait certainement rien qu'il daigne utile de retenir, mais il apprécierait d'entendre le plaidoyer de son interlocuteur. Il était dors et déjà parti du principe qu'il n'y accorderait pas le moindre crédit, et il y avait trop longtemps qu'il s'était fait une opinion sur Grantaire. Mais il n'était pas forcément trop tard pour le jeune homme de faire ses preuves. Il ne tenait qu'à lui de lui prouver qu'il se faisait une fausse opinion de sa personne.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Lun 29 Mai - 14:22

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
En soit, Grantaire savait qu’il n’avait sûrement pas grand-chose à apporter à Enjolras, quand bien même il l’affirmait et il donnait tout l’impression de le croire. Et au fond, le jeune homme avait sans doute juste envie de le croire, parce qu’il avait envie d’apporter quelque chose au jeune homme (aux belles boucles blondes) devant lui. Pour une fois, il avait envie qu’Enjolras soit surpris de sa lucidité. Il était évident cependant que ça n’allait pas vraiment être pour la cause, du moins sans doute pas comme son interlocuteur devait s’imaginer. En même temps, il y avait quand même peu de chance pour que ça soit le cas. Quand bien même le jeune homme venait à chaque réunion des amis de l’ABC, ce n’était clairement pas pour autant qu’il était assidu à la cause. Il se contentait principalement d’observer et de s’amuser de cette situation. En même temps, il y avait largement de quoi s’amuser. C’était bien beau tout ça, mais on ne pouvait pas vraiment dire qu’ils donnaient l’air d’avancer énormément. Alors sans doute qu’Enjolras le pensait – et devait se dire que sa présence n’arrangeait rien sans doute – mais de ce qu’il pouvait observer dans son coin (et mine de rien, il ne faisait pas que boire et dire quelques bêtises par ci, par-là, il observait aussi énormément), ça n’avançait pas énormément. À croire que c’était particulièrement inutile. C’était ce que pensait Grantaire au fond, même s’il était encore là et qu’il n’avait pas l’intention de bouger. Tout comme il se plaisait dans cette situation, dans le fait d’être arrivé en avance, avant tout le monde et de discuter seul à seul avec Enjolras.

Grantaire afficha un énorme sourire quand Enjolras lui demanda – puisqu’ils avaient du temps, mais quelque chose lui disait qu’il était surtout curieux et si ce n’était pas le cas, il le pensait quand même parce qu’il n’avait aucune envie de penser autrement – de le surprendre. Il prit la peine de boire une bonne gorgée de vin, comme pour se donner du courage même s’il n’en avait pas besoin, son regard ne lâchant pas celui de son interlocuteur.

« Eh bien, soit, comme tu veux. » Il marqua une pause. Oui bon, d’accord, il en rajoutait un petit peu et il s’en amusait énormément d’ailleurs. Mais il n’y pouvait rien, c’était plus fort que lui. Il avait envie de ménager le suspense avant de dire ce qu’il avait à dire. Qui n’allait pas aider la cause non, mais qui allait surprendre Enjolras. C’était l’accord non ? « Tu savais que notre bon Marius va se marier avec son fantôme. »

En disant ces mots, Grantaire n’avait pas perdu son sourire et il ne lâchait pas du regard son interlocuteur, attendant sa réaction. Et ces propos, le jeune homme en était sûr et certain, parce qu’il avait de bonne preuve. Il avait surtout un bon informateur, ou plutôt une bonne informatrice. Bref, il était sûr de son information et il espérait qu’Enjolras ne soit pas au courant. Sinon… sa petite mise en scène allait tomber à l’eau.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mar 30 Mai - 19:11


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
E

njolras n'attendait rien de la part de Grantaire. Il y avait bien longtemps qu'il avait abandonné ne serait-ce que l'idée d'obtenir quoi que ce soit de lui. S'il était prêt à faire beaucoup pour ne pas perdre l'appui de certains membres des Amis de l'A B C (Marius en tête, cela va sans dire), parce qu'il savait qu'ils pouvaient apporter quelque chose à la cause, qu'ils sauraient défendre bec et ongles leurs idées et leurs intérêts. Non, il ne pensait pas que Grantaire puisse le surprendre, il n'attendait pas de lui en tout cas qu'il apporte à leur situation un éclairage nouveau, qui encouragerait une une bonne fois pour toutes leurs idéaux... mais il n'attendait rien. Et quand Grantaire accepta son offre comme un défi, ce qui allait permettre autant d'assouvir la curiosité d'Enjolras qu'à lui faire passer le temps (car pour le moment, personne d'autre ne pointait le bout de son nez, il était décidément venu trop en avance), Enjolras pensa ne devoir que lever les yeux au ciel avant de remettre Grantaire à sa place. Mais en vérité, le jeune homme obtint gain de cause, il surprit Enjolras. Le chef de file des Amis de l'A B C ne s'était clairement pas attendu à l'information qu'il lui lâcha, et elle le laissa sans voix. Cela n'avait pas le moindre rapport (enfin, indirectement, dans ce cas) avec la cause, mais Enjolras ne songea même pas à le remettre à sa place. Parce qu'il était tout de même sous le choc. Marius allait se marier, c'était bien ce qu'il venait de dire, et pour lui, cette nouvelle n'avait franchement rien d'heureuse, c'était même une très mauvaise nouvelle.

Dernièrement, le jeune Pontmercy se montrait plus investi que jamais dans leur groupuscule révolutionnaire. Il assistait à la moindre réunion et il y participait activement. Alors quoi ? Qu'est-ce qui s'était passé, exactement ? Il songeait à tous les stratagèmes qu'il avait mis en place avec le père de Cosette. Fallait-il croire que tout cela n'avait rien donné ? Ils ne se contentaient pas de se fréquenter encore, tous les deux, ils étaient sur le point de se marier. Non, Enjolras ne pouvait pas prétendre être indifférent à cette nouvelle. Bien au contraire, il en était complètement offusqué. Certes, apparemment, sa relation avec cosette ne l'avait pas empêché d'être présent pour les amis de l'A B C, mais pour combien de temps, exactement ? Il était incapable d'envisager que ce puisse être une bonne chose. Ce qui est sûr, c'est qu'il allait devoir avoir une sérieuse conversation avec Marius. Il avait tout intérêt à être à la réunion de ce soir, voire à venir en avance, ce serait une excellente chose.

-Tu en es sûr ? demanda-t-il alors, voulant encore se convaincre que Grantaire le menait en bateau.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Ven 28 Juil - 17:26

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire ne devait sans doute pas sourire autant alors qu’il annonçait à Enjolras que Pontmercy allait se marier, parce qu’en soit il savait parfaitement que la nouvelle était loin d’être réellement bonne. Bon, en soit, c’était une bonne chose pour ce cher Marius, s’il décidait de se caser avec une donzelle, grand bien lui fasse. Sauf qu’ils savaient tous qu’une vie stable et rangée ne collait pas réellement avec leur cause, que le moment venu, ils allaient quand même risquer leur vie pour combattre (eh oui, même Grantaire le savait). Autant dire que si Marius se retrouvait marié, il n’allait peut-être pas avoir envie de se sacrifier pour ses camarades ou pour la cause, donc c’était loin d’être une si bonne nouvelle que ça. Sauf que ça faisait sourire Grantaire. Parce qu’il avait envie de considérer qu’il avait raison depuis le début et qu’on mettait ce bon Marius sur un piédestal bien trop grand pour lui. On le mettait sur le devant, alors qu’il valait bien moins qu’eux (que lui). Oui, il s’en réjouissait donc, mais en grande partie aussi parce que son interlocuteur ne manquait pas d’être surpris. Enjolras devait s’attendre à le remballer comme d’habitude, lui faire encore et toujours la même morale. Mais cette fois ci, il ne pouvait pas le faire, parce qu’il était soufflé. Grantaire avait gagné son pari, donc, il avait réussi à surprendre Enjolras. Il adorait ça.

Il décida visiblement de mettre légèrement sa parole en doute, ce qui ne surpris pas Grantaire de son côté. L’information n’avait pas réellement de rapport direct avec la cause, mais elle pouvait quand même avoir des conséquences. C’était dont quelque chose d’important et il était normal que le chef de fil décide de s’assurer de la véracité de ses propos. Et pour le coup, Grantaire ne pouvait que se montrer encore plus fier de ne dire que la stricte vérité. Il mentait souvent, mais là non. Ce fut avec toujours le même grand sourire sur le visage que Grantaire reprit la parole.

« Tu oses mettre en doute ma parole, moi ton fidèle serviteur, ton auditeur le plus attention. » D’accord, il s’amusait carrément de la situation et en ajoutait des tonnes, même s’il y avait tout de même un fond de vérité. Grantaire n’avait jamais nié le fait qu’il écoutait attentivement Enjolras, le seul qu’il considérait avoir réellement sa place dans cette bande d’étudiant paumé. C’était des autres et de la cause en elle-même dont il doutait particulièrement, ne cherchant même pas à le cacher. « Moi qui vient ici avec toute la bonne volonté du monde, arrivé le premier pour mener notre cause à bien. »

Il serra du poing pour le lever en l’air, dans un signe de triomphe. Il ne faisait ça évidemment que parce qu’il se doutait que ça allait sans doute agacer son interlocuteur. Il avait les cartes en main, ça lui plaisait tellement.

« J’ai eu l’information d’une source particulièrement fiable et proche de notre ami. »

Pour le coup, Ponine était effectivement la source la plus fiable possible.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Ven 28 Juil - 17:50


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
L

es fanfaronnades et l'emphase de Grantaire avaient toujours eu le don d'agacer terriblement Enjolras, qui ne goûtait certainement pas à son humour, qu'il considérait comme la marque d'un mépris pur et simple vis-à-vis de la cause à laquelle il avait dévoué sa vie entière... Il la supportait déjà bien mal en temps normal, mais plus encore dans les présentes circonstances, qui à ses yeux ne se prêtaient certainement pas à la plaisanterie. Oh, il savait pourquoi Grantaire devait jubiler, présentement. Enjolras ne faisait que peu de cas de lui, et pourtant, en l'occurrence, il se révélait plus fiable que celui en qui le chef de file des amis de l' A B C avait pris le parti de placer beaucoup d'espoirs... des espoirs souvent déçus, et qui l'étaient une fois de plus puisque le jeune révolutionnaire découvrait de quels mensonges son ami (si tant est qu'il en soit un) l'avait abreuvé tout ce temps durant. Sans rien dissimuler de son agacement, Enjolras laissa son interlocuteur parler, non sans laisser poindre l'envie qu'il avait de le faire taire, afin qu'il cesse ce petit numéro une bonne fois pour toutes. Il attendit donc qu'il en ait fini pour avoir enfin la réponse à la question qu'il avait posée. Car non, ce n'était pas parce que sa confiance en Marius se voyait ébranlée que le jeune homme allait considérer Grantaire comme digne ou respectable. Il ne lui avait que trop prouvé combien il se moquait de ses idées, même s'il devait reconnaître qu'il accordait souvent à ses discours une attention qu'il ne pouvait que considérer comme étant proprement contradictoire. Sans lui dire de nom, il lui assura donc tenir cette information d'une source ce qu'il y a de plus fiable, suffisamment proche de Marius pour que sa parole ne soit pas remise en cause, en conséquence.

-Donc, ce ne sont pas des informations de première main, répliqua-t-il, pour donner le change.

Mais au fond, ce n'était pas pour autant qu'il remettait en question la parole de son interlocuteur. Même si il le savait capable de mentir quand il le désirait... comme n'importe qui pour parvenir à ses fins, au fond, en vérité. Mais il n'inventerait pas une information pareille, et quelque part, Enjolras devait bien reconnaître qu'elle ne lui semblait pas si improbable. Enjolras pensait que Marius aurait renoncé à Cosette, tout simplement, mais non, à la place, il allait l'épouser (si Enjolras ne faisait rien contre), sans doute un moyen pour lui de retenir la jeune femme en France quand son père tenait à traverser la Manche direction l'Angleterre à son côté.

-J'aurais cru que toi, mon auditeur si attentif, tu trouverais plus intéressant à m'apprendre que de simples ragots.

Mais la vérité, c'est qu'il avait bel et bien visé juste.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mar 12 Sep - 16:21

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire ne cachait pas le fait qu’il était quand même assez fier de son petit coup d’éclat. Il voyait bien que ses propos agaçaient son interlocuteur, ce qui ne manquait pas de l’amuser. Il s’en amusait en effet. En soit, Grantaire ne devrait peut-être pas s’amuser autant d’affirmer à Enjolras que Marius Pontmercy, l’un des piliers des Amis de l’A B C qu’il avait décidé contre toute attente de se marier avec une jeune femme, s’écartant donc forcément de la cause. Cette cause que tous ces étudiants, ces philosophe (ou il ne savait quoi encore) avait décidé de mener à bien. Pour cette révolution qui, soyons honnête, n’allait pas servir à grand-chose quand même. Ce qui ne l’empêchait pas de venir à presque toutes les réunions d’ailleurs, mais ça c’était un comportement vraiment contradictoire, il le reconnaissait lui-même. En tout cas, Grantaire était sûr et certain que cette nouvelle n’avait aucune raison de plaire à Enjolras. Bien au contraire.

Grantaire ne perdit pas son sourire quand Enjolras affirma que son information n’était pas de première main. Il pouvait bien penser ce qu’il voulait, à ses yeux il n’y avait pas source plus sûre que Eponine Jondrette. Après tout, la jeune femme était quand même amourachée du jeune Pontmercy, autant dire que l’information ne pouvait que lui faire du mal. Mais il ne souleva cependant pas cette remarque, se contentant de sourire, sans chercher à aller plus loin. Parce que le fait qu’Enjolras puisse penser que ses informations n’étaient pas fiables, cela ne changeait rien. Il se concentra bien plus sur la remarque qu’il lui fit ensuite. Quelque chose lui disait que le jeune homme ne pensait pas exactement de cette manière.

« En comptant que ce ne sont que des ragots. » Précisa-t-il alors, sans perdre toujours son sourire. D’accord, d’accord, il ne devrait sans doute pas s’amuser autant de la situation, mais il n’allait pas changer après tout. Et puis, puisqu’il s’amusait déjà de voir tous ces jeunes hommes se prendre à ce point la tête pour une cause perdue, il pouvait quand même s’amuser maintenant de voir que l’un des fidèles suiveurs de Enjolras n’était pas si fidèles que ça. « Mais si ça t’amuse de le penser, fais comme tu le souhaites. Mais sache juste que tu mets tes beaux projets entre les mains d’une personne qui n’a aucune envie de se donner corps et âme – comme ton fidèle serviteur ici présent – dans ta cause. Et qui aura sans doute mieux à faire avec son épouse que de venir défendre ces… belles idées. »

Bon, d’accord, il en faisait encore un peu trop, mais c’était dans sa nature. Il n’allait pas rester sérieux en cet instant alors qu’intérieurement, il était en train de jubiler. Simplement parce qu’il aimait que son interlocuteur se rende compte que par moment, il ne faisait vraiment pas des choix judicieux. Ce qui prouvait bien qu’au final, Grantaire n’avait peut-être pas tort de son côté. Non, il ne pensait pas se tromper de toute façon.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mar 12 Sep - 20:48


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
L

Enjolras pouvait bien prétendre ne pas croire dans la véracité des propos de son interlocuteur, le fait est que Grantaire était parvenu à semer le doute dans son esprit, et son récit était ce qu’il y a de plus plausible. Après tout, le chef de file des amis de l’A B C avait régulièrement assisté aux tergiversations du jeune homme, que ce dernier ait décidé d’épouser sa belle Cosette, celle pour qui il avait un temps fui les réunions du groupuscule révolutionnaire et, aux yeux d’Enjolras, la cause elle-même, ce pouvait franchement être le cas. En soi, non, ce n’était pas surprenant, mais si c’était le cas, il aurait apprécié de l’apprendre du principal concerné, et non pas de Grantaire, qui ne semblait vraiment que trop satisfait de voir leur échapper l’un de leurs meilleurs éléments. Il donnait le change, oui, mais en son for intérieur, il bouillonnait. Il allait clairement devoir avoir une conversation avec Marius, et celle-ci promettait d’être moins que plaisante. En attendant, il se contentait de sa conversation avec son interlocuteur, qui n’était pas forcément complètement plaisante non plus, au demeurant. Ne serait-ce que parce qu’il était agacé par les réflexions de Grantaire, il serait bien incapable de lui donner raison, pourtant, sur certains points, il est certain que leurs avis se rejoignaient (fait suffisamment rare pour être observé, au demeurant). Oui, si Marius avait bel et bien l’intention de se marier, il était évident qu’il ferait passer la cause et leur combat après sa nouvelle famille, autant dire que sa présence aux réunions ne serait plus alors ni nécessaire, ni acceptée. Ce qui donnait quelque peu le sentiment à Enjolras de revenir plusieurs mois en arrière. Il l’avait déjà eue, cette conversation, avec Marius du moins, et ça recommençait. Le jeune révolutionnaire était partisan des secondes chances (mais pas envers tout le monde malgré tout). Mais sans l’ombre d’un doute, Marius avait foulé la sienne au pied, et ça l’agaçait.

-Si tu penses que j’aurais j’absurde bêtises de mettre nos
– il insistait sur le « nos », car pour lui, ses projets n’avaient rien d’individuels ou d’individualistes, ils étaient voués à être ceux de tout un peuple – projets entre les mains d’une seule personne, c’est que tu n’as décidément rien compris, répliqua-t-il, dissimulant par la même très mal son agacement. Quand bien même ce serait vrai, quand bien même Marius m’aurait menti… Car c’était aussi l’un des nœuds du problème, il considérait que le jeune homme, s’il avait l’intention de lui mentir, lui avait menti droit dans les yeux en affirmant que son idylle n’interfèrerait pas dans le grand dessein, et cette trahison l’affectait davantage, lui, à titre personnel, que le reste. Mais il était hors de question qu’il l’exprime en ces termes… Aucun homme n’est indispensable. Leur grande révolution pourrait bien se faire sans lui. Après tout, les Amis de l’ABC avaient été créés bien avant que Marius ne s’y intègre. Ils n’avaient pas forcément besoin de lui, même s’ils perdaient un précieux élément. Et toi, où seras-tu le moment venu ?


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Sam 28 Oct - 0:13

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire ne devrait sans doute pas s’amuser à ce point de la situation, mais il n’y pouvait rien. Marius avait l’intention d’épouser la jeune femme qui lui tournait la tête et forcément, ça ne pouvait que l’amuser de constater que son interlocuteur s’était trompé à son sujet. Cela prouvait bien que Marius n’était pas digne de la confiance que Enjolras lui avait donné. Bon, il ne pouvait pas réellement se comparer avec Pontmercy, ou avec qui que ce soit dans les amis de l’A B C, mais force était de constater qu’il était quand même présent. Sans grande surprise en tout cas, cela agaçait Enjolras et cela ne faisait qu’amplifier le fait que ça amusait Grantaire. Quand l’homme prit la parole pour affirmer qu’il aurait été idiot de mettre leurs projets (ce nos sur lequel Enjolras appuya bien fort eu le don de tirer une grimace à Grantaire) entre les mains d’une seule personne. Et que si c’était ce que pensait le jeune homme, alors cela voulait dire qu’il n’avait rien compris du tout. Pour le coup, Grantaire devait bien avouer qu’il ne comprenait sans doute rien à tout cela. En même temps, qui comprendrait quoi que ce soit à tout cela ? Personne. Ça n’allait nulle part, cela semblait aller nulle part… c’était du grand n’importe quoi. C’était ce qu’il pensait oui et il n’avait pas l’intention de s’en cacher.

Enjolras souligna le fait que Marius allait peut-être effectivement épouser sa Cosette – et c’était vrai, il s’en mordrait les doigts de mettre à ce point en doute la parole de son humble serviteur – précisant que cela signifierait qu’il lui aurait menti (et cette remarque tira un nouveau sourire à Grantaire). Cependant, il ne perdit pas de sa superbe (comme si Enjolras pouvait réellement perdre de sa superbe quand il parlait ainsi de la cause qu’il défendait) et affirma que cela ne changerait rien, parce que personne n’était indispensable. Est-ce qu’il le pensait vraiment ? Grantaire se permettait quand même d’avoir quelque doute. Que des personnes comme le petit étudiant lambda ou… eh bien, lui-même, soit indispensable, c’était une chose. Mais Pontmercy faisait quand même partie du noyau de cette révolution.

« Si tu le dis. » Se contenta-t-il de répondre donc, avant que Enjolras ne lui demande alors où il allait se trouver lui. Ah, ils changeaient de sujet comme ça, l’air de rien ? Enjolras en avait assez de subir la trahison de Marius qu’il décidait de se concentrer sur lui, sur la personne pour qui il ne cachait pas le peu de confiance qu’il avait. Soit. « Eh bien, je ne sais pas, on verra le moment venu. » Et il était parfaitement sérieux en répondant de la sorte. Il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il ferait le moment venu. À quoi bon ? Il vivait au jour le jour de toute façon et ça ne changerait pas révolution ou non. Bon, en fait, il se doutait quand même qu’il suivrait Enjolras parce que… voilà. Mais il n’avait pas envie de le dire, il avait envie de titiller un peu plus son interlocuteur. « Dépendra de qui est en ma compagnie sans doute. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Lun 30 Oct - 18:47


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
D'

accord, il se pouvait qu'Enjolras cherche seulement à noyer le poisson et change de sujet dans le seul but de ne plus évoquer Marius et ses éventuels mensonges, son éventuelle trahison à toutes ses promesses. En même temps, à quoi bon débattre et argumenter à ce sujet ? Quoi que Grantaire puisse en penser, cela rentrerait forcément en contradiction avec ses propres convictions. C'était bien simple, chaque fois qu'ils en discutaient, c'était toujours la même chose, Grantaire ne savait que susciter l'exaspération du chef de file des Amis de l'ABC, alors autant ne pas se laisser embarquer dans un débat ô combien stérile, et parler d'autre chose. Ceci dit, il n'était pas dit que cette autre chose allait lui plaire bien davantage, parce quel que soient les sujets qu'ils devaient aborder, ça revenait au même. Il s'interrogeait sincèrement sur ce que serait la place de Grantaire le moment venu, mais en attendant, il ne se faisait pas beaucoup d'illusion, il était même convaincu que la suite lui donnerait forcément raison, car il n'imaginait pas son interlocuteur risquer sa vie pour la cause, c'était à peine s'il écoutait d'une oreille distraite les débats enflammés que pouvaient avoir les autres membres des amis de l'A B C lors des réunions du Musain (bon, d'accord, les débats n'étaient pas toujours intéressants ou enflammés mais passons), alors il n'irait certainement pas prendre les armes au nom du peuple quand l'occasion lui en serait donné. Il ne fut pas déçu effectivement, ce n'était pas les propos de Grantaire qui allaient modifier son opinion sur lui. Ils devraient être sûr de son choix, pas le décider par-dessus la jambe, en fonction de ce qui serait là ou pas, tout simplement... C'était la pire réponse qu'il pouvait lui donner. Pour tout dire, Enjolras préfèrerait qu'il lui dise de but en blanc qu'il ne viendrait pas plutôt que de donner ce genre de réponse.

-Si ce sont de telles considérations qui doivent te décider à venir ou non, alors épargne-toi la peine de venir.


Il ne servait à rien de risquer sa vie par ennui où il ne savait quoi d'autre encore. De toutes les manières il ne voyait vraiment pas, quoi qu'il puisse en être, quelle compagnie pourrait le convaincre de rejoindre les barricades. Au fond, ce n'était pas plus mal. Pour le peu d'estime qu'Enjolras avait pour Grantaire, il ne souhaitait pas sa mort pour autant, bien au contraire, même. D'une manière très singulière et qu'il ne reconnaîtrait pas, Grantaire lui manquerait s'il n'était plus dans son sillage. Peut-être parce qu'il appréciait d'avoir quelqu'un pour le constater, qui le forçait à faire preuve de toute sa verve habituelle, pour exercer ses performances oratoires, certainement.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mar 19 Déc - 15:44

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire savait parfaitement que sa réponse n’allait pas plaire à Enjolras, en même temps ce n’était pas pour rien qu’il disait les choses de cette manière. Mais en même temps, il ne manquait pas de sincérité. Au fond, le jeune homme n’avait aucune idée de ce que ça allait donner, tout ça. De la manière dont les choses allaient se passer, de s’ils allaient devoir se battre ou pas. Tous ces amis de l’A B C ne manquaient pas de faire preuve de détermination (enfin presque, Marius allait quand même épouser son petit fantôme, on ne pouvait pas dire que ça soit très révolutionnaire ça), mais au final, Grantaire ne savait pas jusqu’où ils allaient aller. Enjolras voulait aller se battre, il voulait que la révolution prenne forme, mais Grantaire attendait surtout de voir jusqu’où tout cela pouvait bien les mener. Avant de décider s’il allait se battre ou pas, donc, il avait surtout envie de voir s’ils allaient bel et bien devoir se battre. Grantaire n’allait pas s’amuser à dire qu’il prendrait les armes, si au moment venu, eh bien, la compagnie d’une demoiselle lui semblait plus intéressante. Même si au fond, le jeune homme savait qu’aucune compagnie de femme ne pouvait trouver grâce à ses yeux, suffisamment grâce en tout cas, comparé à une autre. Mais ça, il n’allait pas non plus l’avouer.

Enjolras ne manqua pas de répliquer de la manière dont Grantaire l’attendait, à sa remarque. Le jeune homme ne se retint pas de sourire, parce qu’il était persuadé que Enjolras dirait ça. En même temps, à force, l’alcoolique commençait quand même à le connaître… surtout quand il le titillait comme cela et qu’il le poussait dans ses retranchements. Il ne devrait pas prendre bien normalement le fait que le leader de la cause lui affirme qu’il n’avait pas besoin de venir, mais il le faisait. Parce que ce que Enjolras pouvait dire ne changerait rien à la situation.

« Tu sais bien que je n’ai pas pour habitude de faire ce qu’on me dit. » Dit-il alors, tout en aillant ce grand sourire sur le visage. Ce n’était pas réellement étonnant que Enjolras considère qu’il n’avait pas sa place à leur côté s’il devait considérer que la compagnie qu’il aurait au moment propice pourrait déterminer sa présence ou non. Grantaire avait simplement envie que son interlocuteur le croie. Au fond, le jeune homme aimait bien l’idée que Enjolras puisse se dire qu’il ne viendrait. Parce que quand bien même Grantaire ne se positionnait pas et qu’au fond, il ne le faisait pas plus à lui-même… sa décision était déjà prise depuis bien longtemps. Comment pourrait-elle en être autrement. S’il devait mourir, il voulait que ça soit là. « Amène-nous déjà jusqu’à un combat avant de présager de ma présence ou non, mon cher ami. »

D’accord, le jeune homme ne devrait pas en rajouter, mais il n’y pouvait rien du tout. C’était plus fort que lui, il adorait ça. Il ne pouvait pas s’empêcher de le titiller encore et encore.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Ven 22 Déc - 11:48


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
E

njolras se retint de justesse de lever les yeux au ciel à la réponse de son interlocuteur quand ce dernier lui fit remarquer qu'il n'avait pas pour habitude de faire ce qu'on lui disait. Enjolras ajouterait même et surtout que Grantaire n'avait surtout pas l'habitude de faire quoi que ce soit. En soi, l'irrévérence de Grantaire pourrait pourtant plaire à Enjolras. Le refus d'obéir à quelque forme d'autorité que ce soit, les vélléités d'anarchie étaient bien souvent au fondement des révolutions les plus glorieuses... Encore fallait-il que cette irréverrence s'accompagne d'un idéal politique sûr et ferme, et c'est là que Grantaire ne correspondait plus aux critères que le chef de file des Amis de l'ABC était susceptible de mettre sur un piédestal. Bref, inutile de toute façon de revenir là-dessus. Grantaire savait pertinemment ce qu'Enjolras pensait de lui (et réciproquement... plus ou moins), débattra là-dessus serait en soi stérile - s'il existait le moindre débat qui ne soit pas stérile entre ces deux-là, au demeurant, ce qui était bien loin d'être certain. Il ne put en revanche s'empêcher de pousser un soupir quand Grantaire lui demanda de le mener jusqu'à un combat. Voilà pourquoi d'aucuns ne les prenaient pas au sérieux. Ils n'étaient pas seulement des adolescents impatients de jouer à la guerre, non, ils étaient tout sauf cela, mais certains semblaient avoir peine à l'admettre, à le constater, Grantaire le premier. Encore que dans son cas, il cherchait surtout à le charrier, à le provoquer. Et il s'avérait malheureusement que cela marchait beaucoup, beaucoup trop bien.

-Le combat, nous le menons déjà au quotidien,
répondit Enjolras, catégorique, des éclairs dans le regard. Combattre pour son idéal, ce n'est pas seulement traquer un ennemi, arme au poing, et espérer en ressortir victorieux, le combat se joue dans les actions fortes comme dans les décisions qui paraissent les plus insignifiantes. Ce que nous bâtissons tous les jours, c'est déjà notre combat. Comme d'habitude, il avait mis toute la conviction du monde dans son propos, et pour cause, il en pensait la moindre phrase, le moindre mot, la moindre syllabe. Et personne ne parviendrait jamais à le détacher de ses convictions. Elles étaient bien trop solidement ancrées en lui pour que qui que ce soit puisse prétendre à un tel tour de force. Mais je ne m'attends pas à ce que tu le comprennes, tu regardes, tu écoutes, mais tu ne vois et n'entend jamais rien.

Au fond, il savait bien qu'il ne devrait même pas se justifier auprès de Grantaire, ça ne changerait absolument rien à l'affaire, et quitte à débattre, autant le faire auprès de personne susceptibles d'être convaincues, mais il n'y pouvait rien. Grantaire avait toujours trop facilement su le provoquer, et c'était un fait qu'il ne pouvait de toute évidence pas nier.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mar 13 Fév - 16:24

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire savait bien qu’il titillait un peu trop son interlocuteur, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Enjolras avait la cause tellement à cause que dès qu’ils parlaient de celle-ci (et forcément, Grantaire toujours d’une manière bien trop détachée au goût de Enjolras), ils ne parvenaient jamais à être d’accord. Au fond, ce n’était pas bien difficile pour l’alcoolique notoire de savoir exactement où appuyer pour ennuyer un peu le chef de fil des Amis de l’A B C. C’était même un peu trop facile en un sens, mais Grantaire adorait ça. Peut-être parce qu’au fond, Enjolras ne manquait jamais une occasion de constamment tenter de lui faire enfin entendre raison, de constamment tenter de le convaincre de la bonne voie de leur cause. Enjolras pourrait se contenter juste de brasser de l’air avec sa main et d’arrêter de lui parler, mais non… il était là et il cherchait à le convaincre. De son côté, Grantaire adorait le voir chercher à le convaincre.

En d’autres circonstances, Grantaire serait capable de se laisser pleinement convaincre en effet, tant Enjolras parlait avec passion. Il n’y pouvait rien, il y avait quelque chose chez lui qui était incroyablement envoutant dès qu’il parlait de la cause. En un sens, le jeune homme avait raison, mais ce n’était pas tant ses propos qu’il écoutait que la manière qu’il avait de les exprimer. Avec cette conviction à couper le souffle, avec ces éclairs dans les yeux parce qu’il était tout simplement déterminé. C’était pour ça qu’il était là. Grantaire le savait, il serait capable de mourir rien qu’en suivant cette voix, rien qu’en se plongeant dans ce regard déterminé. Mourir oui, parce qu’il ne pensait définitivement qu’ils puissent réellement s’en sortir, qu’ils puissent arriver à leur fin. Quoi que. Avec quelqu’un comme Enjolras, tout était peut-être possible. Mais évidemment, Enjolras ne lui faisait absolument pas confiance. Il n’allait pas s’en offusquer, il n’était pas dit que Grantaire se fasse lui-même confiance de toute façon. Mais ça ne l’empêchait pas de jouer quand même encore avec son interlocuteur.

« Peut-être que c’est toi qui n’entends rien du tout. »
Dit-il dans un fin sourire, continuant donc de jouer les provocateurs. Il prit d’ailleurs la peine de boire une longue gorgée de vin d’ailleurs, juste histoire de. Même si dans tous les cas, il sentait sa gorge sèche et une gorge sèche, ça avait toujours besoin de vin. « Qui te dit que ce n’est pas moi que tu devrais écouter, que tu relègue mes précieux conseils trop rapidement au second plan. »

Mais pour le bien du monde, Enjolras avait parfaitement raison de laisser de côtés les belles paroles de l’ivrogne pour se concentrer sur les siennes. Et elles étaient belles ses paroles, dans tous les cas.

« Mais c’est bien, n’attend rien de moi et tu seras surpris mon ami. »
Dit-il vivement, en se levant – peut-être un peu trop rapidement – pour grimper sur une chaise, sa bouteille toujours en main qu’il ne manqua pas de lever d’ailleurs « Combattons pour notre idéal ! »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mar 13 Fév - 19:42


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
T

ous les discours les plus grands et les plus éloquents de l'histoire ne sauraient trouver grâce aux yeux de Grantaire, Enjolras en était convaincu, du moins pas tant que ce serait lui qui les prononcerait, car le chef de file des Amis de l'ABC avait par moments l'intuition (possiblement réelle) que Grantaire cherchait davantage à contredire l'homme que la cause... Le distingo entre les deux s'estompait dans tous les cas, et c'était d'ailleurs l'un des principaux reproches qu'il pouvait faire à son interlocuteur... mais bien évidemment, il y en avait aussi beaucoup d'autres... ce n'étaient pas les griefs qui manquaient quand l'on en venait à parler du cas Grantaire. A se demander pourquoi il le tolérait encore aux réunions des Amis de l'ABC alors qu'il était très évident qu'ils ne rencontreraient ensemble pas le moindre progrès, c'était en tout cas moins que probable. Enjolras préféra ne rien répliquer quand son interlocuteur affirma qu'il n'entendait rien du tout. Mais qu'y avait-il à entendre dans les propos aux relents alcoolisés du jeune homme ? Pas grand-chose, à sa connaissance. Il acceptait de prendre les conseils où ces derniers lui paraissaient pertinents (enfin, ça, c'est ce qu'il affirmait, mais en vérité, il était tant campé sur ses positions que ce ne pouvait pas être tout à fait vrai), mais ceux de Grantaire ne lui avaient jamais semblé l'être, d'ailleurs, à bien y réfléchir.

-Je n'ai pas souvenir que tu m'aies jamais prodigué quelque conseil que ce soit
, répliqua simplement Enjolras.

Et effectivement, si ça avait dû être le cas, il n'en avait vraiment pas souvenir, ou bien il n'avait pas considéré ces conseils en tant que tels. Au mieux d'absurdes avertissement, au mieux des lubies avinées, rien qui n'éveille son intérêt ou ne lui donne le sentiment qu'ils allaient vers un quelconque progrès. Enfin si, en soi, ne rien attendre de lui était peut-être le plus précieux conseils que Grantaire pouvait lui donner selon le résistant, et il comptait bien le suivre à la lettre. Oui, il n'attendait vraiment rien de Grantaire, et c'était un avantage en quelque sorte, car il avait effectivement plus de chances d'être surpris que d'être déçu, au bout du compte, quand d'autres (comme Marius, pour ne pas le nommer, bien évidemment), lui inspiraient plus d'attentes... qui forcément pouvaient être plus facilement trompées ou déjouées. Enjolras soupira, les yeux levé au ciel quand Grantaire monta sur une chaise pour appeler haut et fort au combat pour leur idéal.

-Tu n'as aucun autre idéal que celui qui se trouve au fond de ta bouteille,
argua Enjolras d'un ton las en croisant les bras. Je doute fort que cela mérite le moindre combat.

Encore qu'Enjolras ne serait pas surpris que Grantaire choisisse de se battre pour quelques gouttes de bon vin. Voire de vinaigre.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mer 18 Avr - 15:55

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire se contenta de lever les yeux au ciel, toujours le même sourire à ses lèvres, quand Enjolras affirma qu’il ne se souvenait pas qu’il lui ait déjà prodigué des conseils. Pourtant, il lui en disait souvent des conseils quand même, constamment. Ou pas. En fait, même Grantaire lui-même ne s’en souvenait pas vraiment, en grande partie parce que dans tous les cas il avait une grande quantité d’alcool dans le sang. Mais si, il avait bel et bien eu l’occasion de lui en donner des conseils quand même. C’était juste que le chef de fils des Amis de l’A B C ne savait pas l’écouter. Il l’entendait, mais il ne prenait jamais ses propos au sérieux. Jamais. Et pourtant, Grantaire avait quand même bien souvent des paroles censées.

Enfin, le jeune homme ne prit pas la peine de répliquer quoi que ce soit à son interlocuteur, parce qu’il savait qu’il ne prendrait pas au sérieux ce qu’il dirait. Et en même temps, il aurait vraiment raison de ne pas prendre au sérieux ses propos, parce que Grantaire lui-même serait incapable de réellement les prendre au sérieux. Enjolras rajouta en prime que Grantaire n’avait pas d’autre idéale que celui qui se trouvait dans le fond de sa bouteille. En un sens, l’alcoolique notoire ne pouvait pas vraiment dire le contraire. Il adorait le fond de sa bouteille. Quoi que quand il avait l’occasion de voir cette dernière, ce n’était jamais bon signe. Ça voulait dire qu’il n’y avait clairement plus assez de liquide dans la dite bouteille.

« Ça ne mérite pas de combat ? » Demanda-t-il, forçant un peu le trait du choqué qu’il voulait sembler être, même si ce n’était pas le cas. Parce que même s’il n’était clairement pas en accord avec les propos de son interlocuteur, considérant que l’alcool méritait de combattre, il n’était pas du tout étonné de l’entendre lui faire ce genre de remarque. Cela serait étonnant qu’il ne le fasse pas d’ailleurs, ça ne lui ressemblerait clairement pas. « Comment peux-tu dire une idiotie pareille, toi qui a pourtant l’art de mener les troupes. » Quoi ? Il en faisait trop ? Sans doute en effet, mais il fallait dire que le vin avait quand même déjà bien coulé à flot dans son estomac depuis tout à l’heure, et qu’il avait déjà l’esprit bien embrumé par tout ça. « Ça se voit que tu n’as jamais eu à te battre pour pouvoir consommer de l’alcool toi. » Grantaire marqua une pause, affichant un nouveau grand sourire. « Ça demande beaucoup de courage et de force ! »

Bon, d’accord, le jeune homme disait tout cela dans le seul but d’agacer encore plus le blondinet qui se trouvait sous ses yeux, mais en même temps il adorait tant le voir s’agacer et s’énerver de ses propos, de ce qu’il pouvait dire. Après tout, ils avaient bien le droit de rigoler un peu avant que la réunion ne commence – ce qui ne devrait pas tarder à être le cas d’ailleurs – et qu’ils entament tous ces sujets sérieux.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2217
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Mer 18 Avr - 18:06


Tous les fanatiques n'ont pas les mêmes fanatismes.
I

l n'était pas simple d'avoir une conversation sérieuse et éloquente avec Grantaire, il n'était pas rare que leurs discussions tournent à vide, parce que l'un tentait de faire valoir ses idées auprès de l'autre qui n'avait aucune envie de les entendre et qui ne faisait jamais que les saper. Cela avait toujours été ainsi, cela serait toujours comme ça, et la moindre de leur conversation devenait en conséquence une perte de temps au regard du chef de file des amis de l'ABC. Et pourtant, c'était un fait, le jeune homme demeurait dans son sillage, et le jeune révolutionnaire le laisser faire. Peut-être parce que le sentiment du nombre primait parfois sur les qualités particulières de chaque membre du groupe, ou peut-être aussi parce qu'il pouvait parfois être stimulant de confronter ses idées à un esprit contraire. Mais Enjolras tenait bien souvent son interlocuteur pour contradictoire bien plus que contraire. La différence pouvait paraître mince, et quasiment imperceptible, mais pour Enjolras, elle avait son intérêt et son importance. Dans tous les cas, il était évident que le débat n'atteindrait pas des sommets de profondeur, puisque son interlocuteur s'offusquait à présent que le chef de file des amis de l'ABC puisse considérer que l'amour de la bouteille ne valait pas tous les combats. Décidément, il était temps que les autres membres du groupe arrivent. Ce ne serait pas forcément pour autant que la discussion gagnerait d'un coup en justesse et en intérêt, mais au moins, il se passerait quelque chose, et il y avait tout de même parmi tus ces jeunes révolutions quelques-uns de réellement investis, et qui pourraient bien faire la différence.

-Un courage et une force dévoués à une cause futile, il n'y a pas de quoi s'en vanter,
trancha sèchement Enjolras.

Peut-être que se battre pour quelques litres (voire centilitres) de vin nécessitait un effort incroyable de la part des alcooliques notoires comme lui, mais il n'y avait aucune fierté à retirer de tant d'alcoolisme. Le jeune homme devrait plutôt se focaliser sur ce qui pouvait impacter le monde durablement plutôt que sur son état d'ivresse. Mais qu'attendre encore de sa part ? Avait-il seulement déjà attendu. Ce n'était ni utile, ni juste, et Enjolras, justement, ne prônait que l'utile et le juste, constamment. Il en avait fait son cheval de bataille et il ne comptait pas procéder autrement, en aucun cas et à aucun moment. Il allait rajouter quelque chose, tout en sachant pertinemment que ses sermons - une fois n'est pas coutume - n'auraient pas le moindre impact sur lui, mais alors, les autres amis de l'ABC arrivèrent. Les choses sérieuses allaient commencer, tout le monde se mettait en place, et cette discussion, à l'échelle de tout ce qu'ils venaient de se dire, ne représentait pas grand-chose, loin de là.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 268
Date d'inscription : 05/03/2017

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   Jeu 21 Juin - 15:26

Enjolras & Grantaire
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme.
Grantaire – quand bien même ce n’était pas forcément évident – était loin d’être fou quand même. Le jeune homme avait bien conscience que ce n’était pas le genre d’argument qu’il pouvait balancer comme cela au chef de fil des Amis de l’A B C en espérant le convaincre et croire qu’il allait être d’accord. Il le savait, Enjolras n’allait forcément pas être d’accord avec ses propos, parce qu’il ne pourrait pas considérer qu’il fallait se battre à ce point pour de l’alcool. Ce n’était pas pour rien que Grantaire disait ce qu’il disait donc. Il ne pouvait pas s’en empêcher, le jeune homme appréciait toujours taquiner énormément son interlocuteur, le pousser dans ses retranchements. Ça marchait assez bien d’ailleurs, du moins c’était ce qu’il pensait. Bon, en même temps, Grantaire ne mentait pas vraiment concernant ses propos, il pensait ce qu’il disait. Il aimait simplement en rajouter une petite couche, parce qu’il se doutait que ça allait forcément agacer Enjolras. Et il aimait bien, quand il était agacé. Parce qu’il y avait constamment cet instant où il ne pouvait pas s’empêcher de chercher à le convaincre qu’il n’était pas sur la bonne voie. Le chef de fil était doué pour ça, convaincre les autres, rassembler les troupes, les forces. Et Grantaire adorait quand il le faisait, il avait cette prestance qu’il adorait. Mai qu’il n’allait pas dire à haute voix quand même, il ne fallait pas exagérer.

D’ailleurs, Enjolras ne manqua pas d’affirmer que c’était des forces et du courage mit à l’œuvre pour une cause futile. Sans grande surprise en effet. Grantaire ne perdit pas son sourire, il avait l’intention de répondre quelque chose, parce qu’il était évident qu’il n’avait pas l’intention de s’arrêter là. S’il pouvait appuyer un peu plus, tirer sur la corde, il n’allait pas s’en empêcher quand même. Enfin, c’était ce qu’il avait envie, mais les autres Amis de l’A B C ne manquèrent pas d’arriver. C’était normal, ils étaient attendu et le temps était passé quand même depuis le début de cette conversation. Mais Grantaire ne pouvait pas nier qu’il aurait bien aimé qu’il prenne plus de temps avant d’arriver. Parce qu’il s’amusait trop bien en cet instant précis pour se retenir. Enfin… il aurait d’autres occasions. En attendant, la réunion allait pouvoir commencer et ça allait être un instant agréable quand même. Il n’y avait aucune raison que Grantaire ne s’amuse pas, il y avait toujours moyen de s’amuser pendant ce genre de réunion. Même si ce n’était pas vraiment le bon moment, que Grantaire devrait se montrer plus sérieux, Grantaire n’allait pas se retenir. Mais pour cela, il avait besoin de ravitaillement. Maintenant que tout le monde était là, Grantaire savait bien que l’attention de Enjolras n’allait plus être tournée vers lui, parce qu’il allait être trop occupé ailleurs. C’était dommage, vraiment, mais il savait bien qu’il n’y pouvait rien pour le coup. Alors, Grantaire se contenta de se lever dans le but d’aller récupérer du ravitaillement, afin de parvenir à tenir pendant toute la réunion.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous les fanatiques n"ont pas les mêmes fanatisme (Enjolras)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A tous les fanatiques des FADH
» Joyeux noel à tous!
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Forum "Tous pour un"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: La ville lumière :: Les beaux quartiers :: Quartier latin :: Le café Musain-