Partagez | 
 

 ( p e t e r . ) ✛ born to be wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

Message#Sujet: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mar 15 Sep - 12:05

Peter Lemoineau
Informations
Avatar : Matt Smith

Surnom : En général, on me surnomme : L'Enfant Sauvage, Le Sauvageons, Gamin, L'Infantile, La Bête, Bestiole ect. Tandis que les orphelins qui me connaissent ont tendance à me surnommer : Grand-frère.
Âge : Vingt ans
Métier : Aucun
Statut : Célibataire
Groupe : Le Peuple
Histoire
N'ayant pas de parent connu, la seule que je reconnaissais comme telle était une louve qui m'avait tout de suite recueillit en ayant entendu mes pleurs dans la forêt. Beaucoup s'obstinent aujourd'hui à rendre mon histoire grandiose, presque à peine pensable en contant diverses rumeurs faussées, jusqu'à même changer la trame et ne plus savoir l'animal qui m'a éduqué, aussi il serait préférable de m'écouter moi plutôt qu'un autre...

Tout commence donc dans les bois. Je ne me souviens plus vraiment de mon enfance. De ce qui s'est réellement passé pour qu'un animal préfère me materner plus que mes parents, ni même comment j'ai réellement fait pour survivre jusque là quand je vois ces autres êtres humains faibles qui n'arriveraient pas à vivre en forêt comme je l'ai fait. La vie y était dure, il est vrai. Quand on m'a trouvé, j'étais un petit être aux os saillants et à la chevelure bien trop longue. Mon corps était recouvert de cicatrices en plus de la terre qui s’incrustait par tout les pores... Et pourtant, j'aimais cette vie qui m'était normalement destinée. L'existence sauvage auprès de la créature lupine qui veillait sur moi. Chasser de petits gibiers et pêcher. Tout cela semblait si simple en réalité. Je n'avais d'ailleurs nulle besoin d'apprendre milles paroles pour me faire comprendre. Seul mes grognements et mes glapissements permettaient d'avoir un dialogue avec l'animal, mon seul ami. Et pourtant, tout bascula du jour au lendemain, lorsque les Hommes voulurent me ramener auprès des siens. J'avais dix ans.

Arme au poing, ils surgirent de nulle part et n'hésitèrent pas à attaquer ma mère adoptive avant de l'abattre comme une bête lorsqu'elle tenta de me protéger contre ces probables prédateurs. Lorsque je l'ai vu retomber comme une masse, raide morte, je n'ai pas hésité à prendre la fuite, espérant semer ces drôles de personnages qui m'avaient tout de suite pris en chasse. J'avais cru pouvoir les semer dans des endroits escarpés, mais ils me capturèrent bien avant que je puisse faire quoique ce soit. Aussi ils me ramenèrent avec eux sans aucune délicatesse, m'abandonnant face à une situation terrifiante, ne sachant la raison qui les avait poussé à agir de la sorte. Une chose est sûr, je n'avais aucunement confiance en eux... Pas après ce qu'ils avaient fait. Aussi, lorsqu'on essaya de me confier à un autre Homme, je me montrais assez agressif envers lui, n'hésitant pas à grogner ou à mordre voir à griffer dès qu'il faisait un geste brusque ou à me débattre dès qu'il essayait de me tenir en place. Il restait néanmoins un mystère à mes yeux : paradoxalement aux premiers inconnus qui m'avaient saisi et déplacé chez ce monsieur, il se montrait d'une douceur incroyable, me prévenant tout le temps à l'avance ce qu'il comptait faire lorsque je me trouvais pas loin, que cela pouvait m'impliquer et me présentant également tout les objets qu'il pouvait utiliser afin que je puisse donc m'apprivoiser à mon nouvel environnement. Plus tard, j'apprendrais finalement que cet individu est un médecin en charge de mon "dressage"... Il me donnera son nom et me donnera également un prénom pour que je puisse "m'humaniser", me ressusciter, intellectuellement parlant. Pendant cinq ans, je vécu donc chez cet homme, lui a essayé de m'éduquer et moi, à essayer de m'adapter à cette nouvelle vie. Jamais je ne me rendais autre part que sa demeure, alors qu'ils craignaient tous à ce que je fuis de nouveau pour me retrouver en pleine nature... Surtout lorsque des personnes curieuses pouvaient surgir de nulle part pour venir m'observer et avoir la preuve de l'existence d'un enfant sauvage et par conséquent, m'effrayer. Néanmoins, il gardait une certaine confiance en moi, croyant en une réelle évolution de mon état. De la même manière, il ne cherchait à m'éloigner de ses proches dont sa plus jeune fille alors que la plupart de ses amis avaient conseillé de le faire, me considérant comme un danger. Mais dans son désir de bien faire et par crainte qu'un isolement puisse dégrader mon apprentissage, rien ni personne réussit à changer son point de vue. Si seulement il avait su...

Après cinq années à vivre auprès du médecin, j'ai fini par trouver un moyen pour m'échapper de cette prison dorée. On pourrait croire que tout humain adorerait cette existence qui m'avait été offerte et pourtant ce n'était pas le cas pour moi. Je ne me plaisais pas adopter un comportement qui ne me ressemblait aucunement. S'asseoir sur l'un de ses sièges qui faisait mal au postérieur, manger avec des outils étranges et surtout, manger des aliments cuits... Puis se tenir constamment debout et droit. Quel intérêt lorsque l'on pouvait rester à quatre pattes ? Enfin, il y avait ces vêtements que je devais porter qui me mettaient mal à l'aise ! Et ne parlons même pas de cette ville misérable... Les gens filent et défilent dans ces rues dégoûtantes, presque prêt à percuter les passants d'en face tant il y a d'Hommes en ce milieu. Il n'a rien à envier la forêt où je vivais. Mon territoire. Le plus beau.

Hélas, je ne pus de nouveau rejoindre mon chez moi puisqu'un groupe de méchants m'emprisonne à nouveau. Ils ressemblent d'avantage aux premiers assaillants qu'au docteur dans leur manière de faire. Aussi, ils n'hésitent pas à me mettre un collier et à me tenir en laisse pour m'exposer devant une foule de curieux. Parfois même je reçois des coups de bâton lorsque j'ose grogner. On ne m'apprend plus à parler, écrire ou lire mais à m'asseoir, me coucher, faire le beau ou faire le mort. Les ordres sont donc bien plus facile à assimiler mais malheureusement aussi plus humiliant pour moi. Cependant, ça je ne le sais pas. Au départ, je pensais même faire les choses biens pour la toute première fois de ma vie quand je reçois les rires et les applaudissements. Au fil du temps, on élabore même des tours plus recherchés encore comme passer à quatre pattes sur les genoux du publique et rester parfois recroquevillé sur l'un d'eux. Cela amuse la foule tandis que je reste neutre face à tout cela. Je m'en contente même, retrouvant une cage tout les chaque soirs. Mon petit numéro dura alors un an avant que le médecin ne me retrouve et soit obligé de m'acheter pour me récupérer. Un an de trop qui retarda donc mon enseignement... Retour à la case départ.

Durant quatre ans donc, le médecin reprit son travail sur moi. Acharné mais aucunement menaçant, je finis malgré tout par me faire à cette nouvelle vie sans réellement pour autant être totalement instruit. Seulement, le paysage et les personnes qui m'entourent me semblent peu plus familier. Je me sens donc pas obligatoirement obligé de les attaquer pour les protéger même si j'ai du mal à me contenir face à ceux détenant une arme que je reconnais dorénavant aisément. Peu à peu, je me suis surtout rapproché des enfants dont la fille même du docteur qui s'est tout de suite rapproché de moi pour essayer de me découvrir et de faire connaissance. C'est donc en partie grâce à elle que je me rapproche aujourd'hui des enfants orphelins qui traînent dans les rues. Je dirais même que je m'identifie assez à eux alors qu'ils survivent comme ils le peuvent bien qu'ils connaissent la ville mieux que moi... D'ailleurs, vous vous demandez bien comment j'ai fais pour me retrouver de nouveau éloigné de mon père de substitution, n'est-ce pas ? Il voulait m'emmener tout simplement avec lui lors d'une sorte de congrès mêlant débats scientifiques et festivités. Il voulait me présenter à des hommes de science et parler de l'évolution de mon état, il pensait également que ce meeting avec d'autres personnes me permettrait de m'ouvrir un peu plus. Mais quelque chose à attirer ma curiosité à l'extérieur et je suis tout simplement sorti pour visiter la capitale et me perdre... Tout en repensant bien évidemment à retourner à la vie sauvage. Avec moi, j'ai emmené la fille du médecin qui ne m'avait pas quitté d'une semelle et qui n'avait aucunement regretté de m'avoir suivi, bien que plutôt inquiète à l'idée de ne jamais plus pouvoir revoir son père. Aujourd'hui, je vis comme je peux dans les rues, pensant que je finirais par trouver la sortie de la fourmilière pour redécouvrir ma forêt. De temps en temps, je propose à des gamins de me suivre, leur promettant une existence bien meilleure si ce n'est utopique. Aussi, il n'est donc également plus rare de voir des familles pleurer la disparition de leurs chérubins...
Caractère
Sauvage. J'imagine que ça serait le premier mot qui vous échapperait entre vos lèvres à peine fermées si l'on vous demandait de me décrire en un mot. Lorsque l'on me découvrit dans ces bois sachant à peine parler, agissant comme un animal grognant, on s'était presque demandé si j'étais réellement humain. Aujourd'hui, le temps à fait que j'ai fini par m'habituer à cette nouvelle vie civilisée, mais comme certain diraient, il y a encore beaucoup de travail à faire. Je ne sais, d'abord, aucunement ni écrire ni lire. Pour ce qui est de la parole, il m'arrive encore à grogner pour montrer mon mécontentement et faire toute sorte de bruitages pour faire part de mes émotions à mon entourage. Cependant, avec beaucoup de patience et d'aide, j'arrive aujourd'hui à m'exprimer plus ou moins avec les autres personnes. Néanmoins, il ne faudrait certainement pas s'attendre à ce que je sois un modèle totalement exemplaire de la société. Certainement pas ! Je suis insolent et vulgaire... Parfois je pourrais me montrer également cassant à cause de ma franchise, ayant beaucoup de mal à croire que les secrets et les mensonges puissent être une source de gentillesse, surtout envers mes amis. Aussi, j'ai beaucoup de mal à deviner le sentiment de mes pairs n'ayant pas eut l'habitude autrefois de fréquenter des autres humains. De la même manière, mon visage reste assez expressif en général, il ne sera donc pas si difficile de deviner mes impressions, mes pensées... Et enfin, je suis également un très mauvais menteur. Que dire de plus ? Si l'on devait me donner d'autre adjectifs, ça serait : Vif, Débrouillard, Malin mais aussi : Infantile, Insouciant et Méfiant... Sauf avec quelques personnes, les enfants la plupart du temps. Ils sont petits et fragiles à mes yeux, supposant donc que ça serait bien les seuls qui sauront me faire aucunement mal. Aussi j'ai tendance à me montrer autoritaire avec ceux qui me suivent, mais j'apprécie la compagnie de ces derniers. En définitif, s'il y a bien une chose que je devrais préciser, c'est que je suis aussi mauvais en amour. Encore à cause du contact absent avec les autres êtres humains au début de mon existence, j'ai du mal à identifier l'intérêt de toutes ces embrassades et ces relations un peu trop intimes que j'ai eus tendance à rejeter, parfois même assez violemment... Pourtant paradoxalement, cela ne me gênerait pas d'être épié lorsque je suis totalement dévêtu, trouvant les vêtements utiles seulement lorsqu'ils peuvent garder notre corps au chaud.
Derrière l'écran
Pseudo : la p'tite mouette
Âge : bientôt vingt ans
Comment avez vous connu le forum ? par un top-site
Autres comptes ? non


Dernière édition par Peter Lemoineau le Mer 16 Sep - 18:57, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 728
Date d'inscription : 14/02/2015

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mar 15 Sep - 12:07

Bienvenue sur le forum
Bon courage pour la rédaction de ta fiche

_________________
Tomorrow we'll be far away, tomorrow is the judgement day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1707
Date d'inscription : 07/02/2015

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mar 15 Sep - 12:14

Bienvenue parmi nous
Bonne chance dans l'écriture de ta fiche. Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 202
Date d'inscription : 17/02/2015

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mar 15 Sep - 12:42

Bienvenue !!
J'ai hâte de découvrir ton personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mar 15 Sep - 19:33

Yeah ! Merci à vous tous ! :3
Je vais essayer de terminer ma fiche le plus rapidement possible <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 96
Date d'inscription : 24/06/2015

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mar 15 Sep - 21:46

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mar 15 Sep - 23:40

Bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 22/04/2015

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mer 16 Sep - 0:19

Bienvenue !!
Il va nous falloir absolument un lien, tous les deux !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mer 16 Sep - 18:38

Merchiiii !
Absolument Gavroche, je t'en réserve un !! *^*
Normalement si tout est bon, ma fiche est terminée ! =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 144
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Mer 16 Sep - 21:02

Ta présentation est validée avec grand plaisir
Bon jeu parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demaindeslaube.forumactif.org
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   Jeu 17 Sep - 9:50

Merci beaucoup ! *^*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: ( p e t e r . ) ✛ born to be wild   

Revenir en haut Aller en bas
 
( p e t e r . ) ✛ born to be wild
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Born to be wild... [Dream Shadow]
» born to be wild (astrid)
» Born to kill all lives...
» 02. You and I, we were born to die
» You and I, we were born to die - AZAZOU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: Hors rp :: Archives-