Partagez | 
 

 T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

Message#Sujet: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Dim 17 Mai - 20:27



T'es idiot ou tu le fais exprès ?

La journée que venait de passer Azelma avait été aussi morne que le pouvait être une vie de misérable. La faim l'avait tenaillée une bonne partie de l'après-midi avant qu'elle ne parviennent enfin à s'emparer d'une pomme sur l'étable d'une vieille femme. Elle avait bien failli se faire attraper d'ailleurs et elle pouvait remercier ses jeunes jambes de se déplacer aussi vite. Elle préférait vraiment en rire mais, au fond, elle commençait sérieusement à être las de ce quotidien qui l'offrait absolument rien à ceux qui vivaient aussi proche des égouts. Si encore elle avait un passe temps digne de ce nom, quelque chose qui lui permettrait de ne plus penser à rien d'autre, de se défouler et de donner un réel sens à cette existence de misère. Au lieu de ça et hormis la récurrence et le besoin du vol dans sa vie de tous les jours, elle passait la majeure partie de son temps à errer sans but dans les rues sombres et sales du pauvre Paris. Elle avait beau être une rêveuse invétérée et croquer dans la vie qui lui avait été offerte quoiqu'il arrive, il y avait toujours des moments plus durs que les autres, emplis de remise en question et de doutes. Elle voulait faire autre chose de sa vie que d'être une misérable fille de la rue mais, en vérité, aucune porte pour cela ne semblait vouloir s'ouvrir à elle.

Et en parlant de ceux qui accomplissaient quelque chose dans leur vie, elle aperçu Marius, son voisin, sortir de leur taudis commun. A force de errer, elle avait finalement repris la route de ce qui lui servait la majeure partie du temps de maison, sans réellement s'en rendre compte. Comme si se trouver enfermé dans cette cage à poule pouvait être mieux que piétiner les pavés à l'air libre. Mais qu'importait, elle était là à présent, et l'homme pour lequel sa sœur se morfondait bien trop souvent dans la mélancolie à son goûts se trouvait dans les parages. Elle n'allait pas laissé passer cette chance de parler un peu avec lui tout de même. Finalement, elle avait fini par en trouver une d'occupation. Elle accéléra le pas dans sa direction, un sourire aimable planté sur son visage.

- Tiens donc, qui v'la ! Ça fait un moment qu'on t'a pas vu dans le coin, monsieur le révolutionnaire !

C'était en quelque sorte sa façon à elle de demander des nouvelles, mais c'était en vérité surtout efficace pour entamer une conversation. Elle espérait d'ailleurs qu'il en serait réceptif et qu'elle allait peut-être pouvoir voir un peu plus clair dans son petit jeu inconscient de bourreau des cœurs. Marcus était occupé lui, c'était indéniable – il faisait d'ailleurs très clairement partie des personnes qu'elle enviait pour leurs occupations et cette vie qu'ils prenaient en main comme il se doit – mais il fallait tout de même être vraiment aveugle pour ne pas voir l'affection que lui portait Eponine depuis un bon moment déjà. Elle espérait d'ailleurs qu'elle ne se trompait pas sur le fait qu'il ne se rendait compte de rien, sinon, elle ne le laisserait pas s'en tirer comme ça. Faire inconsciemment du mal à sa sœur n'était déjà pas très acceptable à ses yeux...



Dernière édition par Azelma Thénardier le Mer 9 Sep - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 856
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Sam 6 Juin - 19:28

Azelma & Marius
T'es idiot ou tu le fais exprès ?
Marius avait tellement de chose à faire dans sa vie, encore plus depuis que sa route avait officiellement croisée celle de Cosette. Le jeune homme devait consacrer son temps à ses études, à cette révolution qu’il voulait vivre avec ses camarades et à la belle jeune femme. Evidemment, il était impossible de concilier les trois. C’était pour cette raison que les Amis de l’ABC ne le voyaient pas autant qu’avant. Marius avait juré de faire des efforts, afin d’être digne de ce groupe qu’il appréciait toujours autant. Cependant, les paroles d’Enjolras continuaient d’hanter ses pensées. Le jeune homme ne savait plus s’il était vraiment capable de tout sacrifier pour la cause, donc de sacrifier sa vie et l’histoire qu’il pouvait vivre avec la belle qu’il aimait. Peu de temps avant encore, Marius n’aurait pas hésité une seule seconde avant de donner sa vie à la cause. Comme il n’avait pas hésité en quittant son grand-père pour vivre dans ce taudis. Mais les choses avaient énormément changés quand ses yeux s’étaient trouvés dans ceux de Cosette, quand son cœur s’était mis à battre pour la jeune femme. Il ne faisait pas marche arrière pour autant, il n’avait pas l’intention de retrouver la vie qu’il avait chez son grand-père. Il continuait de penser comme un révolutionnaire, mais son cœur battait pour une autre personne tout simplement. Il avait besoin de temps pour réellement se poser, pour savoir ce qu’il voulait faire. Il espérait au fond trouver un moyen de vivre ces trois vies fond, sans avoir besoin de sacrifier une partie de lui dans la bataille.

L’avantage d’une telle occupation, c’était que Marius passait peu de temps chez lui (si on pouvait réellement appeler cela un chez lui). En même temps, on ne pouvait pas dire que le jeune homme avait grand-chose à faire chez lui. En dehors de dormir, Marius ne voyait aucun intérêt à cet endroit. Il venait d’y passer rapidement, après ses cours de la journée, pour récupérer quelques affaires et déposer d’autre, avant de rejoindre le café. Aujourd’hui, le jeune homme était décidé à retrouver les Amis de l’ABC afin d’assister à une réunion. Il avait à cœur de prouver qu’il était encore de la partie, qu’il n’abandonnait pas. Même si les rumeurs allaient bon train et le disait complètement perdu dans les bras d’une belle jeune femme. Ce n’était pas complètement faux, mais il ne se sentait pas perdu (du moins pas de cette manière). Il venait de descendre les escaliers, de passer la porte, quand le jeune homme fut accosté.

C’était une jeune femme qui s’adressa à lui, d’une manière très directe. Marius la connaissait bien puisqu’elle était sa voisine, l’une de ses voisines plus précisément, la sœur d’Eponine, Azelma. Marius avait moins d’affinité avec la jeune femme, mais sa présence ne le dérangeait pas. Quoi qu’elle avait une façon très familière de lui parler, mais il passait outre ce détail maintenant. Au début, après qu’il se soit installé dans cet endroit, il n’avait pas pu s’empêcher bien souvent de se remarquer la différence d’éducation qu’il avait avec ses voisins.

« Je suis assez occupé en ce moment. »
Répondit-il aimablement. « Tu vas bien ? »

Puisqu’elle était là, puisqu’elle avait entamé la conversation, autant qu’il prenne un peu de temps pour s’enquérir de son état.


_________________
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde ! Oh ! comme il est vrai que l'être aimé devient Dieu. On comprendrait que Dieu en fût jaloux si le Père de tout n'avait pas évidemment fait la création pour l'âme, et l'âme pour l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Mar 11 Aoû - 19:12



T'es idiot ou tu le fais exprès ?

Azelma était doublement heureuse de croiser Marius aux abords de l'entrée de leur bâtisse commune. D'une part, en effet, elle allait pouvoir tâter un peu plus le terrain sur l'aveuglement du jeune homme quant aux avances que sa sœur (ne) lui faisait (pas), mais d'autre part également, cela lui faisait une excuse suffisamment valable pour ne pas passer le pas de sa porte tout de suite et se retrouver en face de ses géniteurs qui, elle en était quasiment certaine, avaient encore de bien « belles » missions à lui confier pour la journée du lendemain. Et encore, il était même très fort possible que les missions en question débutent dès que la nuit serait tombée. Alors oui, elle reculait volontiers ce moment d'affrontement et préférait de loin faire face à son joli cœur de voisin qui ne semblait rien comprendre aux signaux de l'amour. Tout du moins, pas ceux d'Eponine. Et puisque des signaux, au sens général, elle n'en avait pas eut de la part de Marius depuis un petit moment, l'excuse d'une prise de nouvelles faisait l'affaire. Et elle ne s'en gêna pas le moins du monde. Elle le connaissait depuis suffisamment longtemps à présent pour que les familiarités ne soient pas choquantes – pouvaient-elles l'être dans ce quartier de Paris de toute façon ? – et elle l'accosta sans grand ménagement. De son côté, il connaissait également suffisamment les Thénardier pour savoir qu'ils se caractérisaient par un franc parler des plus directs, pour ne pas dire vulgaire, alors à quoi bon faire dans la politesse.

Ainsi donc, monsieur était assez occupé ces derniers temps. Ce n'était pas une grande nouvelle, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle avait toujours connu un Marius engagé qui ne lésinait pas sur un emploi du temps bien chargé. Pour autant, sa présence réduite dans les parages n’empêchait pas sa frangine de s’éperdre d'amour pour lui. Loin des yeux, loin du cœur n'était qu'une bouffonnerie supplémentaire et les regards que lui lançait Eponine chaque fois qu'elle le voyait, ou même l’apercevait, le prouvait amplement. Azelma n'allait pas juger cela. C'était en soit quelque chose qui illuminait, ne serait-ce que légèrement, l’existence de son aînée, et cela ne pouvait que lui plaire. Bon, il était vrai qu'avec un petit peu plus de réciprocité le tout serait d'autant plus agréable à voir, mais s'il fallait se contenter d'un sens unique – pour le moment –, c'était déjà une très bonne chose. Enfin, Azelma avait tout de même bien l'intention de voir si le « pour le moment » ne pouvait justement ne durer qu'un temps.

- Oh ben, on fait aller hein, répondit-elle dans un léger sourire, sans aucune intention de se faire plaindre. Il n'y avait pas pire qu'un regard de pitié quand la situation pour le moins catastrophique était déjà tout à fait connu par le principal intéressé. Puis, sans qu'il n'y ait aucun rapport avec ce tout début de conversation, elle rentra dans le vif du sujet qui l'intéressait elle. Tu n'aurais pas vu Eponine par hasard ? Autant commencer quelque part non ?!

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 856
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Mer 9 Sep - 16:24

Azelma & Marius
T'es idiot ou tu le fais exprès ?
Occupé était au final un faible mot pour désigner l'emploi du temps de Marius Pontmercy ces derniers temps. Le jeune homme était même plus qu'occupé. Quand il ne courrait pas vers le jardin du Luxembourg afin de croiser les beaux yeux de la belle Cosette, il se rendait en cours ou alors au café. Ce n'était pas pour rien que ces derniers temps, Marius n'avait pas passé beaucoup de temps chez lui, sauf pour dormir, ce qui n'était pas des plus déplaisant. On pouvait dire ce qu'on voulait, cet endroit était simplement horrible. Mais le jeune homme n'avait pas eu trop le choix quand il avait décidé de quitter la demeure de son grand-père par conviction politique. Quand il faisait quelque chose, le jeune homme avait l'habitude de le faire à cent pour cent (comme tomber amoureux par exemple). Pour ses convictions donc, il avait quitté sa belle vie afin de se retrouver dans ce trou à rat. Au moins, il avait un toit où dormir, ce n'était déjà pas rien (il savait que de nombreuses personnes dans Paris n'avait même pas d'endroit pour dormir et se protéger du mauvais temps). Ce n'était cependant pas un mal à ses yeux de ne pas avoir besoin de passer trop de tôt dans son "chez lui". Il appréciait donc d'être occupé. Mais même s'il l'était, il prenait quand même le temps de s'enquérir de l'état d'Azelma. Marius connaissait moins la jeune femme que sa soeur, mais il l'appréciait bien quand même. Et puis, il était bien placé pour connaitre la situation familiale des deux jeunes femmes, puisqu'il était aux premières loges pour entendre les remontrances de leur paternel. Il ne pouvait donc que se demander comment se portait Azelma et visiblement, elle se portait bien. Marius lui adressa un sourire à sa réponse, pensant que la conversation allait s'arrêter là (après tout, il était occupé et un peu pressé quand même).

Mais Azelma relança la discussion en lui demandant s'il n'avait pas vu Eponine. Techniquement parlant, la jeune femme était quand même mieux placé que lui pour savoir où se trouvait sa soeur, même s'il arrivait souvent au jeunes gens de passer du temps ensemble (sans que Marius ne parvienne à lire les intentions de la jeune femme évidemment, trop aveugle qu'il était). Pontmercy était donc un peu étonné d'entendre sa voisine lui poser cette question, mais elle se demandait peut-être simplement si elle n'était pas chez elles. Après tout, Marius sortait de son appartement voisin du leur, il aurait pu l'entendre ou même la croiser. Mais ce n'était pas le cas.

"Pas depuis quelques jours non." Marius passait très peu de temps chez lui, il n'avait en effet pas croisé Eponine depuis un moment. Ce qui lui manquait un peu, il devait bien l'avouer (même si celle qui lui manquait réellement et profondément était blonde avec de grands yeux bleues). "Pourquoi ?"

Avait-elle un souci ? Marius ne pouvait pas s'empêcher de se poser la question. Après tout, il tenait quand même énormément à Eponone (ainsi qu'à Azelma même si moins que sa soeur) même s'il ne partageait pas ses sentiments qu'il ignorait de toute façon.


_________________
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde ! Oh ! comme il est vrai que l'être aimé devient Dieu. On comprendrait que Dieu en fût jaloux si le Père de tout n'avait pas évidemment fait la création pour l'âme, et l'âme pour l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Jeu 22 Oct - 16:54



T'es idiot ou tu le fais exprès ?

En vérité, Azelma ne savait pas tellement vers où elle allait dans la conversation là tout de suite. Tout ce qui lui importait était qu'elle en découvre un peu plus sur ce que son jeune voisin pensait de sa sœur et, ce n'était un secret pour personne, elle n'avait pas tellement l'habitude de mâcher ou d'enrober ses mots. Pour autant, elle tentait actuellement de se faire plus subtile, histoire de ne pas trop griller sa frangine ou, en tout cas, de lui faire le moins de tord possible dans cette histoire de curiosité et de sœur protectrice. Elle avait beau être sa cadette, Azelma avait juré d'être toujours là pour Eponine et, qu'on ait quinze ou dix-sept ans, lorsqu'on était enfants des rues, cela ne faisait qu'une maigre différence. C'était la vie et la misère qui se chargeait de l'éducation, pas les parents, et c'était d'autant plus vrai dans leur cas à toutes les deux.

Donc, peu importait que le jeune homme qu'elle venait d'alpaguer aient d'autres chats à fouetter – il était pour le moment d'ailleurs trop poli pour le lui faire savoir – elle s'était donnée une mission sur le vif et comptait bien la mener jusqu'au bout. Après tout, pour une fois qu'elle décidait elle-même de son objectif et qu'il ne lui était pas dicté par le patriarche cravaché. Et, autre point à noter également, elle n'était actuellement armé d'aucune mauvaise intention. Elle avait de toute façon connaissance de l'épaisseur de la bourse de son voisin et l'intérêt d'usurper son contenu à son propriétaire était donc plus que maigre – et c'était également sans compter le fait qu'Azelma possédait tout de même un semblant de moral et que Marius appartenait à l'espèce des gens qu'elle ne souhaitait pas voler. Pour autant, quand bien même n'était-il pas victime des magouilles familiales des Thénardiers, il l'était très clairement de celles, plus subtiles et intérieures, de la plus jeune de ses derniers.

- Oh bah, comme elle a prit la fuite depuis c'matin, j'me suis dit qu'elle était ptet bien partie te retrouver. Elle marqua un court temps de silence, un petit sourire légèrement coquin sur le visage. Puis, plus sérieusement. Vous passiez un paquet de temps ensemble quand on a débarqué dans l'quartier. Qu'est-ce qu'y a bien pu s'passer pour qu'les deux tourtereaux fassent bande à part ?

C'était une question qu'elle se posait plus à elle-même qu'autre chose, mais elle espérait tout de même bien avoir une réponse de la part de Marius. Après tout, il était l'un des principaux concernés et cette manière détournée d'aborder le sujet qui lui tenait plus particulièrement à cœur allait peut-être bien porter ses fruits, qui sait. Bon, il était tout de même fort à parier que si cette conversation venait aux oreilles de sa sœur, elle allait se faire tirer les oreilles... Mais un mauvais traitement d'Eponine était une douce caresse comparé à ce que la vie et ce que le père Thénardier savaient bien lui infliger.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 856
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Mer 11 Nov - 18:37

Azelma & Marius
T'es idiot ou tu le fais exprès ?
Marius se demandait vraiment pourquoi Azelma lui parlait ainsi de sa sœur, il craignait évidemment que quelque chose lui soit arrivé. Mais au vu du ton de la jeune femme et de ses réponses suivantes, cela n’était pas le cas. Le jeune homme se sentit soulagé, vraiment. Même s’il ne voyait en Eponine qu’une amie voisine, il avait beaucoup d’affection pour elle. Le genre d’affection qu’il pouvait avoir pour ses camarades hommes des amis de l’ABC. Cela n’avait donc rien à voir avec les sentiments de la jeune femme pour lui et il ne se doutait pas une seule seconde qu’elle puisse avoir ce genre de sentiment pour lui. Dans le cœur du jeune homme, il n’y avait que sa tendre Cosette qui y avait sa place, celle qui emplissait également son esprit. Cela ne l’empêchait pas pour autant de s’inquiéter pour sa voisine, surtout qu’il savait parfaitement quel traitement son père lui donnait (ainsi qu’à la jeune femme qu’il avait sous les yeux). Les murs entre leurs logements étaient très fins, il entendait tout. Azelma se questionnait sur sa sœur, simplement parce qu’elle ne l’avait pas vu depuis le début de la journée et elle se demandait si elle n’était pas venu le voir.

« Elle doit être en train de remplir une basse besogne pour votre père. »

Marius savait que ses voisines passaient beaucoup de temps à suivre les ordres de leur père pour gagner un peu d’argent. Il entendait souvent le père hurler dans cette appartement près du sien pour leur donner des ordres ou quand elles n’avaient pas réussir ce qu’il avait demandé. En tout cas, il n’avait pas vu Eponine depuis plusieurs jours et il ne pouvait pas vraiment aider Azelma. Mais visiblement, la jeune femme ne s’inquiétait pas tellement du sort de sa sœur et le questionna sur le fait qu’il passait beaucoup de temps avec Eponine avant. Marius n’avait pas le sentiment que les choses aient vraiment changé (en même temps, il ne se rendait compte de rien depuis que son esprit était hanté par celle qu’il avait envie d’épouser), il ne pensait pas ne plus passer du temps avec la jeune femme. Ils se croisaient, comme avant, dans l’escalier de ce logis qu’ils partageaient. Marius afficha un sourire amusé aux paroles d’Azelma, qui les appela tourtereaux. Il trouvait cela amusant oui, ne se rendant pas compte du sous-entendu da sa jeune voisine.

« Tu es mignonnes de t’inquiéter comme ça. »
Lui dit-il alors. Ce n’était pas forcément approprié, mais en même temps il ne voyait qu’une gamine de quinze ans sous ses yeux. Si Marius Pontmercy était capable de voir en dehors des classes sociales et des âges, cela se saurait (il n’aurait jamais remarqué Eponine et Azelma, s’il vivait encore chez son grand-père). « Je suis très occupé ces derniers temps, mais ne t’en fais pas, je sais encore accorder du temps à mes amis. »

Même si une certaine personne (qu’il n’y avait pas besoin de citer) devait penser le contraire.

_________________
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde ! Oh ! comme il est vrai que l'être aimé devient Dieu. On comprendrait que Dieu en fût jaloux si le Père de tout n'avait pas évidemment fait la création pour l'âme, et l'âme pour l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Dim 10 Jan - 19:25



T'es idiot ou tu le fais exprès ?

Azelma était déçue par ce qu'elle voyait dans les yeux et les expressions de son interlocuteur lorsqu'elle lui parlait de sa sœur. Il n'y avait pas rien, non, mais les émotions qui traversaient son visage étaient bien trop faibles pour s'apparenter aux sentiments qu'Eponine avait pour lui de son côté. Avec tout le temps qu'ils avaient pu passer ensemble, c'était impossible à présent que la situation évolue, sinon pourquoi n'étaient-ils pas déjà à se tenir la main et à se bécoter dans les coins sombres. Mais ce qui l'agaçait le plus dans tout cela – au delà du fait bien sur que sa frangine allait forcement souffrir à un moment ou à un autre – c'était qu'elle avait bien l'impression de ne pas pouvoir blâmer ce crétin de voisin qui n'avait rien d'autre que de la merde dans les yeux. De toute évidence il n'avait aucune idée de ce que pouvait ressentir la jolie brune pour lui et elle ne pouvait donc pas lui en vouloir d'être si indifférent à ses charmes. Enfin si, ça, elle pouvait le lui reprocher. Sérieusement, qui sur terre pouvait rester insensible à la beauté de sa sœur aînée ? Absolument personne de sain d'esprit. Ce dont elle ne pouvait pas lui en vouloir c'était finalement d'être un ignorant, dans tous les sens du terme.

- Mmh... Ptet bien oui, répondit-elle à l'affirmation de Marius concernant la basse besogne que leur père avait sans doute donné à Eponine aujourd'hui.

C'était en effet fort probable mais, en vérité, Azelma ne cherchait pas vraiment sa sœur et ne cherchait donc pas à savoir où elle pouvait bien se trouver. Seulement, il fallait bien continuer à jouer le jeu de la question initiale. Même si son manque évident d'intérêt réel pour cette dernière devait crever les yeux. Quoique... Il s'agissait de Marius après tout, celui qui ne comprenais en définitive pas grand chose de ce qu'il se passait sous son nez. Et d'ailleurs, pour revenir directement à ce qui concernait sa sœur aînée, lorsqu'il parla d'amis, les choses furent définitivement mises au clair. Seulement, Azelma ne savait pas vraiment si elle voulait faire part de cette discussion à Eponine. Elle avait confiance en la force de caractère de sa frangine mais lorsqu'il s'agissait d'amour, le cœur semblait avoir bien des tendances étonnantes. Elle n'y connaissait pas grand chose, c'était vrai, mais elle ne préférait pas tenter le diable. Leurs vies à toutes les deux étaient déjà bien suffisamment misérables pour en faire disparaître les faibles lueurs d'espoir qui persistaient.

- T'es un brave gars, lança t-elle tout en lui donnant une petite tape sur le bras. Ce n'était pas négatif, elle pensait réellement qu'il était un bon gars, mais il fallait avouer tout de même que le mot « brave » se référait légèrement et volontairement à ce côté benêt qu'elle lui trouvait. Azelma n'était encore qu'une gamine dans les faits mais elle avait parfois l'impression d'être bien plus adulte que lui. Il était si naïf. C'était la faute à la vie qu'elle avait eu ainsi qu'à leur différence de classe sociale. C'est ben quoi qui te prend tant d'temps ? Quand bien même elle avait eut la réponse à ses questionnements, un peu de curiosité supplémentaire ne faisait pas de mal.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 856
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Mer 10 Fév - 21:06

Azelma & Marius
T'es idiot ou tu le fais exprès ?
Marius ne passait pas son temps à surveiller ce que faisait Eponine. Outre le fait qu’il avait un emploi du temps assez chargé de son côté, il ne se voyait pas vraiment la surveiller constamment pour savoir ce qu’elle faisait. Azelma était bien mieux placée que lui techniquement pour savoir où sa sœur se trouvait. Enfin, visiblement elle ne savait rien et elle s’inquiétait même de la relation entre les deux voisins. Marius ne se doutait évidemment pas que la jeune femme voulait surtout en savoir plus sur les sentiments qu’il pouvait avoir envers sa sœur, cherchant à explorer un peu le terrain puisqu’elle avait connaissance des sentiments de Ponine à son égard. Marius était aveugle, c’était une évidence. Peut-être même un peu niais au fond, un peu bête aussi, dans tous les cas il ne se rendait compte de rien. Et ce n’était pas tant parce que la jeune femme n’était pas dans le même monde que lui à la base (même s’il vivait comme un miséreux actuellement, il était loin de l’être), il ne voyait Eponine que comme une amie. Il était bien incapable de deviner les sentiments de sa voisine, qui ne prenait pas la peine de les révéler. Cela aurait été inutile de toute façon, puisque son cœur avait été volé par la belle Cosette. Il le savait, c’était la femme de sa vie, tout simplement. Il l’avait su dès l’instant où son regard s’était posé sur elle.

Quand Azelma affirma à Marius qu’il était un « brave » cas, évidemment il ne comprit pas vraiment le sous-entendu de la jeune femme. Comment pouvait-il comprendre de toute façon ? Il ne se doutait pas que sa jeune voisine avait ce genre de pensée le concernant, qu’elle le trouvait naïf. Il l’était peut-être un peu concernant Eponine, puisqu’il ne voyait effectivement pas les sentiments de la jeune femme à son égard. Il ne pensait pas en même temps, être l’objet des « fantasmes » de sa voisine. Le jeune homme se concentra bien plus sur la question de sa voisine, celle qui la montrait curieuse vis-à-vis de son emploi du temps.

« Je suis très pris par mes études et puis quelques affaires politiques. »
Par exemple, déjà. Les études de droits, ce n’était pas rien, même si ce n’était évidemment pas la première chose sur son emploi du temps. Il y avait aussi les réunions des Amis de l’ABC (sauf quand Enjolras lui faisait la tête, mais ça…) mais encore une fois il y avait autre chose aussi. Cela ne le dérangeait pas spécialement d’en parler à Azelma, d’ailleurs il s’apprêtait à le faire là. « Et il faut bien que j’accorde du temps à la fille que j’aime. »

En prononçant ces mots, Marius ne put s’empêcher de sourire. Evidemment, il ne pouvait – de nouveau – pas se rendre compte des conséquences de ses paroles. Qu’Azelma était en train de lui parler, simplement pour sonder un peu le jeune homme, elle avait de quoi sonder en tout cas.

_________________
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde ! Oh ! comme il est vrai que l'être aimé devient Dieu. On comprendrait que Dieu en fût jaloux si le Père de tout n'avait pas évidemment fait la création pour l'âme, et l'âme pour l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Sam 5 Mar - 18:33



T'es idiot ou tu le fais exprès ?

Oui, Azelma faisait sa fouine et continuerai d'ailleurs à le faire jusqu'à ce qu'elle obtienne des réponses à ses réels questionnements. Elle avait beau poser des questions détournées, elle savait qu'elle parviendrait à son but premier : en savoir plus sur ce que Marius pensait de sa sœur aînée. Pour le moment, ce qu'elle devinait n'était pas suffisant pour qu'elle s'en fasse une idée fixe, mais il était assez clair cependant que ce que ressentait Eponine pour le jeune homme n'était pas partagé. Mais l'amour qu'elle ressentait pour lui était tout de même assez puissant, alors il y avait peut être tout de même une infime chance pour que Marius ressente un peu plus que de l'affection de voisinage pour elle. Quand bien même alors les sentiments ne seraient pas partagés à la même valeur, il y aurait espoir que ce soit le cas un jour. Malheureusement, c'était sans compter la suite de leur conversation. A force de poser des questions, on récoltait des réponses inattendues et placées à un endroit qu'on aurait espéré autre.

Bon, l'avantage dans tout cela, c'est que les choses étaient à présent on ne peut plus claires et qu'elle n'avait plus tellement besoin de mariner le garçon comme elle l'avait fait à partir de l'instant même où elle l'avait accosté. De ses études, elle n'en avait que faire et, pour dire toute la vérité, elle ne savait pas bien ce que ce mot et l'activité qui l'accompagnait représentaient exactement. Mais ce ne fut pas uniquement son peu de connaissances à ce sujet qui lui fit totalement ignorer cette réponse lorsqu'il la lui offrit, c'était aussi et surtout ce qui suivit et qui tomba comme une bombe entre eux deux – ou devrait on plutôt dire entre lui et Eponine – qui prit soudain toute la place dans son esprit. Elle se força d'ailleurs à garder un visage relativement neutre. Il ne fallait pas non plus qu'il croit que c'était elle qui l'aimait plus que bien, un benêt comme lui, non merci. Enfin, de toute façon, puisqu'il était apparemment incapable de voir ce qui se passait sous le petit bout de son nez, elle doutait qu'il voit le moindre message caché dans cette conversation. Et c'était peut-être mieux ainsi à présent tout compte fait.

- Oh, ya donc une demoiselle dans ta caboche, dit-elle à la fois sous l'effet de la surprise et du désappointement. Moi qui pensait qu'tu finirais avec ma magnifique sœur, ajouta t-elle finalement dans un clin d’œil, masquant ainsi le léger malaise que cette nouvelle venait de faire naître en elle.

Allait-elle en informer sa sœur ? Elle n'en avait encore pas la moindre idée. Ce qu'elle savait en revanche, c'est qu'elle n'avait après tout plus rien à perdre à présent et qu'elle pouvait jouer franc jeu sans trop se soucier de trop révéler ou de trop porter préjudice à sa sœur aînée. Les dés étaient très clairement déjà lancés et, aux vues du regard rêveur et du sourire niais de son interlocuteur à l'annonce de cette nouvelle, la demoiselle en question avait une bonne dizaine de tours d'avance sur Eponine.

- Qui est l'heureuse élue ? demanda t-elle pour la forme.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 856
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Mer 20 Avr - 18:51

Azelma & Marius
T'es idiot ou tu le fais exprès ?
Marius ne se rendait pas compte, évidemment, qu'il était en train de donner les réponses qu'Azelma attendait depuis un moment maintenant. Parce qu'elle se trouvait actuellement devant lui dans le but d'en savoir un peu plus sur les sentiments qu'il avait pour sa grande soeur. Sauf qu'évidemment, le jeune homme n'avait aucun sentiment pour sa voisine. Du moins, il n'était pas amoureux d'elle. Le jeune homme avait beaucoup d'affection pour la jeune femme, mais cela n'avait rien à voir avec des sentiments plus fort, comme ceux qu'il avait pour Cosette par exemple (juste par exemple). Eponine n'était qu'une amie pour le jeune homme et Azelma allait le comprendre maintenant, avec ses paroles. En soit, Marius n'avait aucune raison de parler à Azelma de Cosette, mais après tout il ne prenait pas de risque à le faire. Certes, c'était un peu compliqué vis-à-vis du père de la jeune femme, et des amis de Marius qui reprochait au jeune homme de ne plus vraiment être présent, mais ça faisait quand même partie de lui. Et il n'y avait pas de raison spécifique de ne pas en parler du tout à sa jeune voisine. Et ainsi, elle comprenait, sans que Marius ne le comprenne de son côté. Il ne savait pas ce que la jeune femme voulait sous-entendre en affirmant qu'elle pensait qu'il finirait avec sa magnifique soeur. Il ne comprenait pas que cela signifiait qu'elle avait des sentiments pour lui, le jeune homme se contentait simplement de prendre cela comme une boutade. Mais c'était bien plus sérieux que ce qu'elle pensait. D'ailleurs, il se mit à rire.

« Tu en as de ces idées. »

Effectivement, elle avait de drôle idées. Mais évidemment, le jeune homme ne savait pas qu'elle était bien plus sérieuse que ce qu'il pensait, qu'elle ne disait pas ça à la légère, qu'elle avait une bonne raison. Mais quand il passait du temps avec Eponine, il ne comprenait pas les sous-entendus ou encore les signes de la jeune femme concernant ses sentiments. S'il ne les voyait pas quand il se trouvait à se côtés, il y avait quand même peu de chance qu'il le découvre simplement en discutant avec sa jeune soeur. Même si elle était bien discrète que son ainée, mais encore une fois il n'imaginait vraiment pas que cela puisse être possible. Quelle drôle d'idée oui...

« Je ne pense pas que tu connaisses l'heureuse élue. »
Affirma-t-il dans un sourire, sans doute un peu trop niais puisqu'il était en train de discuter de Cosette et qu'à chaque fois qu'il pensait à elle, son esprit divaguait et il ne pouvait pas s'empêcher de sourire. « Elle s'appelle Cosette. »

Que pouvait-il dire d'autre à Azelma ? Outre le fait qu'il ne savait pas grand-chose au final, après tout il n'avait pas encore vraiment eu l'occasion de rencontrer son père. La jeune femme était secrète sur son passé aussi, sans que Marius ne se doute pour quelle raison d'ailleurs. Il n'avait donc pas grand-chose à dire sur celle qui envahissait son esprit depuis un moment maintenant, depuis le jour où son chemin avait croisé le sien.

_________________
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde ! Oh ! comme il est vrai que l'être aimé devient Dieu. On comprendrait que Dieu en fût jaloux si le Père de tout n'avait pas évidemment fait la création pour l'âme, et l'âme pour l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Ven 20 Mai - 22:00



T'es idiot ou tu le fais exprès ?

Azelma faisait actuellement face à une nouvelle désillusion. Elle avait toujours espéré le meilleur pour sa sœur aînée, croyant dur comme fer qu'elle trouverait le bonheur un jour ou l'autre, et que Marius finirait bel et bien par ouvrir les yeux quant à l'amour qu'Eponine lui portait. Seulement, elle le voyait bien à présent, c'était peine perdue et le cœur du jeune révolutionnaire était très clairement prit par une autre. Quelle idée il avait de ne pas voir la beauté et la bonté de sa sœur, juste là, sous ce nez... Toute cette histoire montrait encore une fois que les différentes castes de la société ne se mélangeaient en vérité qu'en surface. Le jour où un noble épouserait une fille des rues n'étaient pas encore arrivé, malheureusement. Quoique... Après tout, la jeune femme n'avait aucune idée de l'identité exacte de la prétendante de Marius et peut-être y avait-il miracle malgré tout. Enfin, si miracle il y avait sans qu'Eponine n'y soit impliquée, le miracle ne pourrait tout de même qu'être médiocre, question de principe. Mais quand bien même Azelma était bel et bien déçue pour sa sœur aînée, elle voulait nourrir sa curiosité quant à l'aveu que venait de lui faire le jeune homme. Une donzelle dans la vie du voisin, ce n'était pas rien après tout. Pour ce qui était du chagrin que cette nouvelle allait entraîner chez Eponine, Azelma trouverait un moyen de lui faire garder foi en l'amour, puisqu'elle était après tout sa rêveuse de petite sœur et qu'elle ne la laisserait pas se laisser abattre. Marius valait certes son petit « pesant d'or », mais il n'était pas irremplaçable, et pour ce qu'en pensait très sincèrement la jeune fille, Eponine méritait quelqu'un qui la remarque dans son entièrement et qui se montre un peu moins naïf, pour ne pas dire bêta. Elle ne put tout de même pas empêcher une légère grimace de naître sur son petit minois aux paroles de Marius. Certes, quelle drôle d'idée elle avait... Ne pouvait-il pas seulement faire semblant de comprendre non de non ? Elle évacua ce pan de la conversation d'un léger mouvement de tête et se concentra sur les révélations plus croustillantes que le jeune homme ne tarda pas à lui fournir.

- Eh ben, s'exclama t-elle dans un rire moqueur. La Cosette elle te rend encore plus niais qu'tu l'es déjà dis moi ! avança t-elle en référence à son sourire justement bien niais. On s'ra invitées au mariage j'espère, ajouta t-elle, bien qu'en vérité elle espérait qu'il ne ferait pas cet affront à Eponine, tout en commençant à s'éloigner puisqu'elle devait certainement être attendue de pieds fermes par les parents Thénardiers.

Cosette ? Ce nom lui disait quelque chose sans qu'elle ne sache où le placer dans sa mémoire. A vrai dire, Azelma était encore trop jeune à l'époque pour se souvenir bien clairement de la jeune fille qui avait partagé le toit de sa famille alors qu'ils n'avaient pas encore migré sur Paris. Elle ne se souvenait d'ailleurs presque pas de cette période de sa vie. Alors, en effet, de là à remettre le nom de Cosette sur la petite tête de poupée dont ses parents s'étaient servis comme d'un bébé esclave... Peut-être qu'un jour les liens se feraient dans son esprit, mais pour l'heure, Cosette restait la demoiselle qui hantait le cœur de celui que sa sœur aimait secrètement. Grand bien lui fasse...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 856
Date d'inscription : 03/02/2015

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   Mer 29 Juin - 15:02

Azelma & Marius
T'es idiot ou tu le fais exprès ?
Marius aurait très bien pu se pencher un peu sur celle qui faisait battre son cœur actuellement, mais en même temps il ne voyait pas bien ce qu’il pouvait dire à la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux. Elle s’appelait Cosette, voilà c’était déjà beaucoup. En même temps, le révolutionnaire ne savait pas grand-chose de sa belle non plus. Elle avait un père, avec qui elle vivait seule. Et sinon… il ne savait pas d’où elle venait, il ne savait même pas que l’homme n’était pas vraiment son père, il ne savait pas qu’elle avait pendant un temps vécu dans une taverne que les Jondrette connaissaient par cœur puisqu’ils étaient les anciens aubergistes et il ne savait pas qu’elle avait vécu ensuite dans un couvent. En fait, quand il y réfléchissait un peu, il ne connaissait rien du tout de la vie de sa belle. Mais cela ne le dérangeait pas vraiment, parce que c’était un peu la même chose concernant la jeune femme. Marius n’avait pas vraiment pris la peine de raconter son histoire à sa belle, du moins pour le moment. Ils n’avaient pas vraiment la possibilité de se voir autant qu’ils le voudraient, alors ils avaient forcément d’autres sujets à aborder. Il pouvait peut-être dire plus de chose à Azelma concernant sa Cosette, mais elle risquait de le prendre plus niais encore que ce qu’elle considérait à présent, parce que Marius pourrait très bien s’épancher sur le fait que la jeune femme était merveilleuse. Si belle, si drôle, si merveilleuse, mais Marius n’était pas vraiment objectif la concernant.

Le jeune homme se contenta d’un simple sourire quand la jeune femme affirma qu’il était bien plus niais qu’il ne l’était déjà depuis qu’elle était entrée dans sa vie. Marius savait parfaitement qu’il ne pouvait pas vraiment la contredire, même s’il voyait cela bien plus comme de l’amour que de la niaiserie. Mais bon, en même temps, il ne pouvait pas rétorquer quoi que ce soit, on lui faisait suffisamment comprendre que Cosette lui tournait bien trop la tête. Enjolras en premier d’ailleurs, qui n’avait pas manqué de lui faire comprendre qu’il faisait une grave erreur.

« Evidemment, vous le serez ! » Rétorqua-t-il quand Azelma lui demanda si elles seraient invités à son mariage, elle parlait évidemment d’Eponine aussi. Marius ne voyait pas de raison de ne pas les invités, l’aînée principalement, puisqu’elles étaient comme des amis pour lui. Même si, évidemment, elles ne se trouvaient pas du tout dans la même case de la société que lui, mais cela faisait un moment maintenant qu’il avait quitté sa case. Et pour l’instant, même si Marius savait parfaitement qu’il voulait épouser Cosette, il n’avait aucune idée de comment les évènements allaient se dérouler. Le jeune homme n’avait pas encore fait complètement la rencontre du père de la jeune femme et sa situation à lui était bien compliquée. Il avait envie de se projeter dans l’avenir, mais il en était bien incapable. « Tu devrais rentrer sans doute, avant que ton père ne te tombe dessus. »

Ajouta-t-il en voyant que la jeune femme commençait déjà à s’éloigner, vu leur famille il valait mieux oui.

_________________
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde ! Oh ! comme il est vrai que l'être aimé devient Dieu. On comprendrait que Dieu en fût jaloux si le Père de tout n'avait pas évidemment fait la création pour l'âme, et l'âme pour l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
T'es idiot ou tu le fais exprès ? [pv Marius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « T'es con ou tu le fais exprès ? [Pv Ozzy]
» Je l'ai fait exprès de dire que j'étais mort
» Tu es cruche ou tu le fais exprès ? [Pv Tami]
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: Hors rp :: Archives-