Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

Message#Sujet: Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)   Mer 18 Mar - 17:51

"Que se passe-t-il encore?!". Fleur-de-lys grinçait des dents. La fatigue la rendait susceptible et elle dormait très mal depuis plusieurs nuits. Toujours le même cauchemar: Elle s'engouffrant dans une spirale irréaliste, sombre et effrayante alors que Phoebus et Esméralda lui tournaient le dos, marchant main dans la main vers une lumière blanche et pure. Était-elle si remplie de péchés? Certes, elle avait juré de faire souffrir la zingara mais n'était-ce pas dans l'ordre des choses? Son fiancé et sa maîtresse n'étaient-ils pas dans un péché plus grand encore?

On frappa à nouveau à la porte. Plus vigoureusement que la première fois et, sans attendre de réponse, la domestique entra dans la chambre.
"Je vous en prie, entrez donc, ne vous dérangez pas pour moi!". La vieille servante la regarda sans être surprise de son attitude et retourna à ses occupations. Elle déposa les habits propres de sa maîtresse, remplie le broc d'eau et ressortie sans plus de mots. Fleur-de-lys avait suivi ses activités sans bouger. Elle avait l'habitude de cette 'originalité' de la part de sa servante et resta allongée sous ses draps en attendant sa sortie de la pièce. Une fois la porte refermée, la jeune femme repoussa ses draps fleuris, sortit de son immense lit à baldaquin et fit sa toilette. Ses mornes pensées trottaient toujours dans un coin de sa tête mais la demoiselle avait une journée trop remplie pour s'en occuper tout de suite. Le jour du mariage arrivait et avec lui les plus importants préparatifs tel que la retouche de sa robe de mariée qui devait être fait ce matin même.

Une fois son visage nettoyé, Fleur-de-lys se glissa derrière son paravent alors que la bonne arrivait au même moment pour lui passer ses vêtements. "Toujours autant respectueuse des horaires!", la taquina sa maîtresse. La vieille eu le même réflexe que précédemment: elle leva les yeux vers la jeune femme et, sans mot dire, continua sa besogne. La robe prévu pour la journée qui s'annonçait fraîche bien qu'ensoleillée, était une complexité de différentes pièces, de jupon, de corset, de rubans, de différentes étoffes toutes plus volumineuses les unes que les autres, sans compter les bijoux, la coiffure et le léger maquillage, ce qui ne fit descendre la future mariée qu'après quarante-cinq minutes de préparation.

Heureusement, la maison qui abritait la couturière et sa robe de mariée ne se trouvait qu’à quelques rues de là et Fleur-de-lys n’eut que dix minutes de calèche pour y arriver. Enfin, le trajet aurait dû durer quelques minutes. Mais la jeune femme, ayant aperçu un étrange spectacle sur l’une des petites places de Montmartre, fit arrêter le carrosse et descendit pour assouvir sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 17/02/2015

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)   Lun 23 Mar - 10:53

Une rencontre inattendue, une surprenante amitié

Dea ♠ Fleur de Lys


Nos spectacles ont toujours une issue tragique. Quelle que soit l'histoire que l'on conte (qu'Ursus conte, pour être précise), elle ne sait jamais se finir bien. Je dois sans doute y lire le pessimisme naturel de mon père d'adoption, qui, même s'il ne s'explicite jamais, en a sûrement trop subi dans la vie pour croire aux fins heureuses... En même temps, il est vrai que le public semble avide de tragédies. À croire que ces dernières les rassure. Leurs vies semblent ainsi plus belles. Ils aiment pleurer sur le sort des autres pour oublier le leur. Moi, je ne suis pas défaitiste, pas pessimiste. Je pense vraiment que les issues heureuses peuvent exister. Après tout, n'aurais-je pas dû mourir, ce jour glacé où sa mère avait poussé son dernier souffle, elle serrée contre son sein, les yeux gelés, mais je suis toujours là, et grâce à cette tragédie, j'ai rencontre Gwynplaine, j'ai rencontré Ursus, je suis ici, à fouler les planches, heureuse en feignant d'être triste. La tragédie, à mes yeux, ne se joue que sur scène, je ne devine pas qu'elle pourrait bien me guetter, pour peu qu'un coeur aussi fragile que mes yeux se brise sous les assauts constants de celle qui veut m'arracher à lui. Je déclame mon ultime tirade et m'effondre sur les planches, Gwynplaine fait de même, et je le sens tomber lourdement au sol, tout juste à côté de moi. Les spectateurs applaudissent, je crois éprouver le sourire de Gwynplaine, qui s'élargit... son vrai sourire, pas celui du mutilé. Nous nous relevons, saluons notre public. Je disparais dans les coulisses bien avant lui, c'est toujours lui la vedette.

Je crois qu'elle n'est pas là. Il ne m'a pas semblé aussi étrange que certaines autres fois, j'en suis heureuse. Une fois dans nos coulisses de fortune, j'enfile un gilet de laine, ma tenue de scène n'est guère appropriée à la fraîcheur de mars. Là, cela va déjà un peu mieux. Les applaudissements se taisent peu à peu, j'attends que la foule se soit un peu écartée pour sortir, je n'apprécie pas d'y être mêlée. Trop de gens, trop de bruit, cette atmosphère m'opresse et me désarme. Là, je peux mieux respirer, tâtônnant contre un mur avoisinnant pour ne pas perdre l'équilibre ni percuter qui que ce soit, je longe le muret en question et savoure l'air pur, plus pur que dans le centre de la ville. J'entends le son distinct de quelques instruments de musiques, d'autres artistes de rue qui se sont établis au même endroit que nous, je tends l'oreille pour mieux pouvoir les entendre. Et dans un même temps, j'entends des bruits de pas, qui se rapprochent de moi. Je me trompe peut-être, mais il me semble que cette personne est là pour me parler. Il ne s'agit ni d'Ursus, ni de Gwynplaine.

-Je peux faire quelque chose pour vous ?
je demande à tout hasard, au risque de m'être trompée.

Je ne risque pas grand chose, après tout, je suis à proximité de ceux qui me protègent, et ce parfum, cette démarche, annoncent par ailleurs que je viens de m'adresser à une femme.



code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)   Mar 14 Avr - 18:28

Fleur-de-lys se trouva touchée en plein cœur. Quelle magnifique tragédie que leur offrait les comédiens. Quels sentiments intenses ils arrivaient à faire éprouver à leur public alors qu’ils n’étaient que deux sur scène, sans prononcer un mot. Seuls les gestes, les visages et la voix grave et intense du narrateur arrivaient à faire voyager le spectateur. Mais la jeune noble vit quelque chose d’autre. Une étincelle dans les yeux de la jeune comédienne, une légère moue heureuse au coin de sa bouche. Une fraction de seconde qui suffit pour piquer l’attention de Fleur-de-lys sur la gitane aux yeux si étranges. Soudain, les acteurs s’écroulèrent tour à tour sur le plancher de la scène. La voix annonça l’aboutissement du spectacle et les acteurs se relevèrent sous les applaudissements. La jeune dame tenta une approche vers la scène mais la demoiselle disparue, ne laissant que l’homme au visage défiguré devant les acclamations.

Déçue, Fleur se dirigea vers la calèche où attendait impatiemment sa mère et leur suivante. Mais, obligée de contourner la foule, elle aperçut la fille aux yeux d’étincelles dans des coulisses de fortune. Elle l’observa, tâtonnant le mur à ses côtés et avancer d’un pas lent.
« Elle est aveugle ! » pensa-t-elle. « Pauvre petite ». Fleur était réellement touchée par l’infirmité de la saltimbanque. Elle ne pouvait s’imaginer un instant ne pas pouvoir rassasier son esprit de toute les couleurs et la beauté que lui offrait la vie.

Elle s’était machinalement avancée vers la comédienne, ses pas emboîtant les siens mais, toujours plongée dans ses pensées, elle sursauta lorsque la gitane s’adressa à elle. Elle resta figée un temps, ne sachant que répondre ni comment agir. Elles faisaient la même taille et les yeux de la fiancée se trouvaient pile devant les iris aveugles de la jeune fille, augmentant son trouble.

- En fait, je ….

Fleur-de-lys tourna la tête vers sa mère. Elle lançait de grands gestes vers sa fille, impatiente d’aller voir les habits de mariée. Mais la fiancée restait étrangement attirée par l’actrice. Elle répondit sans plus de réflexion.

- Je ne voulais pas vous déranger et cela va peut être vous sembler étrange mais j’aimerai que vous m’accompagniez. Pour tout vous dire, je vais bientôt me marier et j’allais essayer ma robe avec ma mère avant d’apercevoir votre spectacle. La couturière est à deux rues d’ici et cela ne durera pas longtemps. Nous pourrons converser en marchant ?

La jeune femme se trouva des plus idiotes. Les mots étaient sortis comme bon leur semblaient en formant des phrases plus qu'approximatives. En plus, elle invitait une bohémienne qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam pour aller essayer sa robe de mariée. Quelle idée… et quelle proposition qui devait semblait bizarre à la jeune fille. A sa place, Fleur-de-lys se serait méfiée et aurait appelée ses compagnons…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 17/02/2015

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)   Jeu 16 Avr - 15:19

Une rencontre inattendue, une surprenante amitié

Dea ♠ Fleur de Lys


Une réponse hésitante fut donnée à ma question. C'est bel et bien une voix féminine, et qui m'a l'air par ailleurs assez distinguée, quoi que pour l'instant plutôt confuse. La personne ne se présente pas, à la place, elle me fait cette proposition qu'elle lui affirma d'elle-même êtrange. Elle a raison. C'est étrange, je ne peux que le confirmer. J'ignore tout de cette femme, je suis prête à parier que nous ne nous sommes jamais rencontrées. Je me serai rappelée ce parfum un peu musqué, et cette voix douce. Je ne peux que la deviner faute de la voir, mais j'imagine une jeune femme de haute condition, riche, et sans doute heureuse. Que peut-elle bien me vouloir ? Sa proposition étrange ? Qu'elle l'accompagne alors qu'elle va essayer sa robe de marier. Oui, c'est étrange. Ce n'est normalement pas une chose que l'on demande à quelqu'un que l'on a jamais rencontré. Elle ne semble pas hostile et mal intentionnée (je sais, l'enfer est pavé de bonnes intentions). Elle va se marier et pour cela je l'envie, mais puis-je vraiment suivre une inconnue, même si ce n'est pas loin, uniquement parce qu'elle me le propose. Du faut de ma condition, et des coups durs que nous avons essuyés, on m'a enseigné à ne pas accorder trop aisément ma confiance à ceux qui veulent m'approcher. Je devrais, en toute logique lui demander de s'en aller, ou au moins appeler mon père et mon frère de coeur... mais je n'en fais rien. Cette jeune femme m'intrigue. J'ai vraiment besoin d'en savoir plus sur elle. Elle a attisé ma curiosité.

-Félicitations, pour votre mariage.
Je commence, très sincèrement. Le mariage doit être le rêve de toutes les jeunes filles... C'est le mien aussi. Enfin, le mariage ne me fait que rêver car je sais exactement qui je voudrais pour mari. Mais si ça me semblait être l'évidence à une époque, le rêve s'éloigne de plus en plus de moi. Je ne sais pas si je peux vraiment m'absenter. Je ne m'absente jamais. Généralement, au moindre pas que je fais, je suis accompagnée d'Ursus ou de Gwynplaine... Parce qu'ils me surprotègent, mais aussi parce que, pour ma part, j'apprécie de les avoir pour me protéger. Et je ne me suis jamais opposée au fait de réduire leur univers à ma famille. Je ne sais même pas qui vous êtes.

Je suis tentée de la suivre, c'est vrai. Mais je préfère tout de même savoir, au moins un peu, à qui j'ai affaire. Alors seulement je prendrais ma décision. Je dois reconnaître qu'un peu d'inattendu qui soit, pour une fois en ma faveur, ne me déplairait pas. Ma vie me plaît comme elle est, ou comme elle était, plutôt. Je pensais vraiment que nos vies ne changeraient jamais, et que notre bonheur resterait intact. Mais la donne a changé. Nous nous sommes installés à Paris, et je dois à présent tout remettre en cause, jusqu'à mes propres convictions, que je croyais gravées dans le marbre. Elles ne le sont pas. S'il bouleverse ses habitudes, peut-être qu'il faut que je bouleverse à mon tour les mienes.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)   Lun 18 Mai - 17:55

Fleur-de-Lys attendait. Elle jetait des coups d’œil à sa mère qui était sortit de la calèche afin de faire venir sa fille plus rapidement. Les dames allaient vraiment être en retard et, bien que la robe de mariée soit un travail ‘bien payée’ pour la couturière, celle-ci se m’était facilement de mauvaise humeur et l’essayage risquerait d’en pâtir.
Et puis, quelle idée lui était passée par la tête ? Franchement, inviter une bohémienne... à son essayage de robe… sa mère allait la tuer !

La jeune dame releva la tête pour regarder son interlocutrice. A ce moment là, elle comprit pourquoi. Pourquoi elle s’était arrêtée pour la voir sur scène, pourquoi elle était allée la chercher dans les coulisses et pourquoi elle lui avait proposé cet étrange rendez-vous. Elle n’avait pas pitié de l’actrice malgré sa cécité et sa basse extraction. Il y avait quelque chose, une petite chose qui l’avait poussée vers elle. Comme un lien qui les rattachait, comme une évidence. Fleur-de-Lys ne saurait l’expliquer et ses pensées se percutaient encore dans son esprit alors que la saltimbanque lui répondait.

- Merci, rougit la fiancée. C’est prévu pour d’ici un mois.

Les remarques qui suivirent firent virer au rouge vif les joues de Fleur-de-Lys. Quelle cloche elle faisait. Elle n’avait même pas donné son nom à son interlocutrice.

- Toutes mes excuses. En effet, j’aurais dû commencer par là ! Je me nomme Fleur-de-Lys, Fleur-de-Lys de Gondelaurier.

Que pouvait-elle dire d’autre ? Que pouvait-elle rajouter à cette présentation ? Après tout, elle n’avait rien fait dans sa vie. Elle n’était pas sortit au-delà des murs d’enceinte de Paris. Elle avait toujours vécu chez ses parents et maintenant elle se préparait à vivre avec son futur mari.  

- Que puis-je dire d’autre ? J’ai 17 ans. J’adore la broderie et les romans. Et j’admire la prestation que vous venez de faire. Quel courage vous avez de vous présenter devant cette foule qui ne vous quitte pas des yeux. C’est fantastique et merveilleux.
Je vous ai proposé de venir avec moi car... A vrai dire, je ne sais pas l’expliquer. C’est comme une intuition. Une bonne intuition. Je crois qu’on pourrait devenir… devenir amie, avec le temps ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 17/02/2015

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)   Jeu 21 Mai - 13:27

Une rencontre inattendue, une surprenante amitié

Dea ♠ Fleur de Lys


Fleur-de-Lys de Gondelaurier. Voilà un nom distingué, la noblesse était gravée à même son nom... Et en effet, il suffit de l'entendre parler pour être convaincue qu'elle avait à faire à une demoiselle de haute distinction. 17 ans, je suis plus âgée qu'elle, quoique de peu, voilà qui la rend déjà un peu plus inoffensive. Je sais, je sais, à l'heure où Gwynplaine se compromet avec les duchesses, je devrais sûrement demeurer sur mes gardes, mais elle m'inspire de la confiance et de la sympathie. Je ne pense pas que la jeune femme puisse me nuir en quoi que ce soit, et puisque l'on prend des risques autour de moi, pourquoi n'en prendrais-je pas, moi aussi ? Peut-être een ai-je assez de subir et de ne rien faire ? Oui, je ne sais rien d'elle, mais j'ai envie de l'accompagner, même si, de part ma cessité, je ne serai même pas capable de la complimenter sur  sa robe... mais j'aurais bien besoin d'une compagnie différente, de modifier mes horizons... Je dvrais en parler au moins à Ursus, je sais que s'il nee me voit pas, il risque fort de s'inquiéter, mais si je le préviens, il est très probable qu'il m'empêche.

Peu importe, je décide donc de prendre le risque. On me targuera à coup sûr de naïve... Cela ne fera pas une grande différence avec d'habitude. J'espère tout de même que cette naïveté ne me mettra pas en danger. Cette jeune femme n'a pas l'air inoffensive, juste une future mariée n quête de compagnique qui a eu un coup de coeur pour notre spectacle. Elle dit qu'elle admire notre travail... Je ne sais pas... C'est peut-être plus simple, quand on est incapable de soutenir le regard qui vous observe... Quoi que j'arrive à deviner les moment où l'on me regarde, et je pense même déceler la nature de ces regards... Ceci dit, je ne pense pas être celle sur qui l'attention se porte. Notre spectacle se nomme L'homme qui rit, et ce n'est pas pour rien. Gwynplaine est le véritable héros de ces pièces. Je suis l'ombre passante qui le met dans la lumière. Enfin, les compliments sont toujours agréables, toujours bons à prendre. Elle me parle de son intuition, de cette impression qu'elle a que nous pourrions devenir bonnes amis... Je l'approuve assez. Les intuitions, je connais. Dépourvue de vue, je suis bien contrainte de m'y fier, et je n'éprouve rien d'hostile chez mon interlocutrice. C'est peut-être vrai. Nous pourrions devenir amis. Allez savoir. La curiosité l'emporte sur le reste, je veux prendre des risques.

-J'ai une bonne intuition, moi aussi.
Je réponds dans une esquisse de sourire. C'est d'accord, je vous accompagne.

Advienne que pourra. Je pense prendre un risque calculé. J'ai l'avantage de ne pas pouvoir me fier aux apparences, cela me permet de plus aisément déceler les personnes qui pourraient être mal intentionné. Ma situation me rend pour autant aisément manipulable, mais j'ose croire que j'apprends de mes erreurs et que ma candeur ne m'empêche pas de savoir la malice quand les gens en possèdent. Je n'en décèle aucune chez Fleur-de-Lys.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inattendue, une surprenante amitié (feat Déa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit apporte la rosée. Moi je veux t'apporter la joie d'une amitié. //feat North [END]
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demain, dès l'aube :: Hors rp :: Archives-